Le Moine d'Acier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Moine d'Acier

Titre original The Iron Fisted Monk (anglais)
San de huo shang yu chong mi liu (cantonais)
Réalisation Sammo Hung
Scénario Huang Feng
Sammo Hung
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de Hong Kong Hong Kong
Sortie 1977

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Moine d'Acier est un film de kung fu hongkongais de Sammo Hung, sorti en 1977.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Bien que ce film comporte des scènes parfois très rudes, le ton reste quand même comique.

Dans la Chine rurale, les envahisseurs mandchous font la loi avec violence. Viols, crimes et provocations sont monnaie courante, cependant, seule l'entreprise de teinture résiste encore et toujours à l'envahisseur. Le héros, Husker, orphelin, après avoir vu son oncle se faire battre à mort par les méchants mandchous quand il était petit, se décida à intégrer une école de kung-fu Shaolin. Jeune adulte, il décide que l'heure de la vengeance a sonné, et quitte prématurément son monastère. Le film évolue alors de vengeances en revanches, jusqu'au bain de sang final. Husker parvient tout de même à s'en sortir.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Analyse[modifier | modifier le code]

Sammo Hung, au départ acteur puis chorégraphe, signe avec Le Moine d'Acier son premier film, où il est à la fois acteur, réalisateur, scénariste et chorégraphe.

Ce film reste un des plus connus de « l'âge d'or » du cinéma de Hong Kong. Son influence demeure considérable chez les connaisseurs. En particulier, Quentin Tarantino : dans Kill Bill, la scène où Uma Thurman se bat dans le restaurant japonais ressemble étrangement à la scène de ce film quand Husker se bat dans un bordel, ou encore lorsque l'un des ennemis n'est pas achevé, simplement abandonné les deux yeux crevés.

Liens externes[modifier | modifier le code]