Le Judaïsme antique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Judaïsme antique est un ouvrage de Max Weber paru vers 1917-1918.

Il s'agit de son quatrième ouvrage de sociologie religieuse après L'Éthique protestante et l'esprit du capitalisme, Confucianisme et Taoïsme, Hindouisme et Bouddhisme. Max Weber tente d'expliquer la « combinaison de circonstances » qui a rendu selon lui fondamentalement différentes les formes de religiosité occidentales et orientales.

Ces différences sont tout particulièrement remarquables lorsqu'on compare l'ascétisme séculier de la chrétienté occidentale et la contemplation mystique qui s'est développée en Inde. Weber remarque entre autres la tendance du christianisme à conquérir et à transformer le monde plutôt qu'à se tourner vers ses propres imperfections pour les corriger. Cette caractéristique fondamentale du christianisme s'ancre dans le prophétisme du judaïsme antique.