Le Dynamiteur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Dynamiteur
Image illustrative de l’article Le Dynamiteur
Couverture de édition anglaise en paperback

Auteur Robert Louis Stevenson
Fanny Van de Grift-Stevenson
Pays Drapeau de l'Écosse Écosse
Genre Recueil de nouvelles
Version originale
Langue anglais
Titre More New Arabian Nights: The Dynamiter
Éditeur Longman, Green & Co Longman
Lieu de parution Londres
Date de parution
Version française
Lieu de parution Paris
Date de parution 1894

Le Dynamiteur (titre original : More New Arabian Nights: The Dynamiter) est un recueil de nouvelles écrites par Robert Louis Stevenson et sa femme Fanny Van de Grift-Stevenson publié en avril 1885.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Dynamiteur, sous-titré Histoire d'un mensonge, est un recueil de nouvelles écrites par Robert Louis Stevenson et sa femme Fanny Van de Grift-Stevenson publié en avril 1885[1].
Au printemps 1883, à Hyères, Fanny Osbourne invente chaque jour pour son mari convalescent un conte « à la Schéhérazade », dont la première série était parue sous le titre New Arabian Nights. À l'automne 1884, de retour en Angleterre, à Bornemouth, le couple désargenté poursuit l'écriture de ces contes pour composer un nouveau recueil, More New Arabian Nights, qui paraît en .
La première édition française, préfacée par Marcel Schwob, parut en octobre 1894.

Contenu[modifier | modifier le code]

Le recueil contient les titres suivants :

  • Prologue au « Divan du cigare » (Prologue of the Cigar Divan)

où nous faisons la connaissance de trois jeunes gens, Challoner, Somerset et Desborough, à bout de ressources, décidant de se lancer dans la prochaine aventure qui se présentera...

  • L'Aventure de Challoner: le chevalier servant (Challoner's adventure: The Squire of Dames)

où M. Edward Challoner rencontre une élégante jeune femme dans d'étranges circonstances et lui offre son bras...

  • Histoire de l'ange exterminateur (Story of the Destroying Angel)

Mlle Fonblanque raconte à Challoner ses malheurs au sein de la communauté mormonne, sa rencontre avec le docteur Grierson, sa fuite en Europe...

  • Le chevalier servant (conclusion) (The Squire of Dames (Concluded))

où Challoner accepte de remettre un paquet à une cousine de Mlle Fonblanque et se retrouve complice d'anarchistes...

  • L'aventure de Somerset: la demeure superflue (Somerset's adventure: The Superfluous Mansion)

où M. Paul Somerset, cherchant de tous côtés une heureuse aventure, se fait inviter à souper par une vieille dame...

  • Récit de la vieille dame enjouée (Narrative of The Spirited Old Lady)

Mme Luxmore raconte sa vie, la fuite de sa fille Clara (Luxmore, de Lake ou de Fonblanque ! ), sa rencontre avec le prince Florizel de Bohême (ou colonel Géraldine ! ) qu'elle sauve d'un complot...

  • La demeure superflue, suite (The Superfluous Mansion (Continued))

où Somerset accepte de loger dans l'hôtel particulier de Mme Luxmore pendant son absence et s'encombre d'un étrange locataire, le redoutable Zéro...

  • Récit de Zéro : la bombe explosive (Zero's Tale of The Explosive Bomb)

où Mr Jones (ou Zéro) raconte à Somerset la tentative avortée de MacGuire de faire sauter la statue de Shakespeare...

  • La demeure superflue: suite (The Superfluous Mansion (Continued))

où Somerset, devenu le confident de Zéro, veut le persuader d'abandonner son métier infernal...

  • L'aventure de Desborough: le coffre de bois brun (Desborough's adventure: The Brown Box)

où M. Harry Desborough casse sa pipe et fait connaissance de sa nouvelle voisine, une señorita...

  • Histoire de la belle Cubaine (Story of The Fair Cuban)

où Teresa Valdevia nous conte ses malheurs d'esclave cubaine, sa fuite, son sauvetage par sir George...

  • Le coffre de bois brun: conclusion (The Brown Box (Concluded))

où M. Harry Desborough, convaincu, aide Clara Luxemore (la belle Cubaine !) à transporter un coffre contenant une machine infernale de Zéro...

  • La demeure superflue: conclusion (The Superfluous Mansion (Concluded))

où Somerset perd dans des explosions successives et sa demeure et Zéro...

  • Épilogue au « Divan du cigare » (Epilogue of the Cigar Divan)

où nous retrouvons tous les personnages...

Éditions en anglais[modifier | modifier le code]

  • More New Arabian Nights: The Dynamiter, a connu deux éditions originales : l'une, à Londres, chez Longman, Green & Co, en (proposée en deux versions, à 1 shilling et une en couverture tissu) ; et l'autre à New York, chez Henry Holt, en couverture cartonnée dans la série « Leisure Hour Series » (162).

Traductions en français[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Robert Louis Stevenson, Le Dynamiteur (trad., préf. et notes Patrick Hersant), Œuvres, tome I, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 2001 (ISBN 2-07-011268-3)