Langage de contrôle de données

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir LCD et DCL.

Un langage de contrôle de données (LCD ; en anglais data control language, DCL) est un langage de programmation et un sous-ensemble de SQL pour contrôler l'accès aux données d'une base de données.

Commandes SQL[modifier | modifier le code]

On distingue typiquement six types de commandes SQL de contrôle de données :

  • GRANT : autorisation d'un utilisateur à effectuer une action ;
  • DENY : interdiction à un utilisateur d'effectuer une action ;
  • REVOKE : annulation d'une commande de contrôle de données précédente ;
  • COMMIT : validation d'une transaction en cours ;
  • ROLLBACK : annulation d'une transaction en cours ;
  • LOCK : verrouillage sur une structure de données.

Exemples[modifier | modifier le code]

  • Autorisation d'un utilisateur à effectuer une action :
GRANT UPDATE (nom, prenom) ON eleves
TO enseignant
WITH GRANT OPTION;
  • Interdiction d'un utilisateur à effectuer une action :
DENY DELETE
TO enseignant
  • Annulation d'une commande de contrôle de données précédente :
REVOKE UPDATE (nom, prenom)
ON eleves
FROM enseignant
  • Validation d'une transaction en cours :
START TRANSACTION;
UPDATE eleves
SET age = '19'
WHERE nom = 'Lacourt' and prenom = 'Stéphane';
COMMIT;
  • Annulation d'une transaction en cours :
ROLLBACK TO sauvegarde;
  • Verrouillage d'une structure de données :
LOCK TABLE eleves IN EXCLUSIVE MODE;

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :