La Construction du bonheur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis La Construction du Bonheur)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Construction du bonheur
Auteur Robert Misrahi
Pays Drapeau de la France France
Genre Essai
Éditeur Le Bord de l'eau
Lieu de parution Paris
Date de parution 2012
Type de média Livre + DVD
Nombre de pages 95
ISBN 9782356871961

La Construction du bonheur est le titre d'un essai[1] de Robert Misrahi paru en 2012.

Il est accompagné d'un DVD contenant le film de Dominique-Emmanuel Blanchard, La Construction du bonheur par Robert Misrahi, sur un scénario de l'auteur et de Nicolas Martin[2].

Présentation[modifier | modifier le code]

Robert Misrahi utilise des notions qu'il a définies et détaillées dans 100 mots pour construire son bonheur[3].

Le livre[modifier | modifier le code]

L'essai est divisé en cinq chapitres :

  1. La diffusion d'une expérience
  2. La fascination de l'image
  3. La mise en chantier
  4. Les premiers tournages
  5. La création

Le film[modifier | modifier le code]

C'est Nicolas Martin qui a proposé au philosophe de réaliser un film sur sa vie et sur sa pensée[4]. Il collabore avec Dominique-Emmanuel Blanchard pour la réalisation[5],« Bande annonce du film », sur dailymotion (consulté le 30 octobre 2017).

Le film est composé de quatre parties :

  1. Le désir
  2. La crise
  3. La conversion
  4. Le bonheur

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Construction du bonheur, Paris, Le Bord de l'eau, (ISBN 9782356871961)
  2. La Construction du bonheur par Robert Misrahi, Le Bord de l'eau, 2012, 16/9, 98 min
  3. Robert Misrahi, 100 mots pour construire son bonheur, Les Empêcheurs de tourner en rond, , 443 p. (ISBN 9782846710640)
  4. Misrahi 2012, p. 43
  5. Misrahi 2012, p. 48

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

La Construction du bonheur, Paris, Le Bord de l'eau, , 95 p. (ISBN 9782356871961)

Livre + DVD contenant le film de Dominique-Emmanuel Blanchard sur un scénario de Robert Misrahi et Nicolas Martin (98 min).

Articles connexes[modifier | modifier le code]