Kuiji

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Kuiji
Jion Daishi.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Chang'an (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Activité
Autres informations
Religion
Maître

'Kuiji' (chinois : 窥基 ; pinyin : kuījī, né en 632, décédé en 682, partisan du Yogācāra, est un moine chinois et un disciple éminent de Xuanzang[1]

Les commentaires de Kuiji sur le Cheng weishi lun (en) et son traité original sur le Yogācāra, le Fayuan yilin chang (chinois : 大乘法苑義林章 ; pinyin : Essais sur la forêt de significations dans le jardin du Dharma Mahāyāna) sont devenus les fondations de l'école Weishi ou Faxiang[1].

L'École Faxiang considère Kuiji comme son premier patriarche[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

Logique Bouddhiste[modifier | modifier le code]

  • Logique bouddhiste (因明入正理論疏)

Commentaires spécifiques au Yogachara[modifier | modifier le code]

  • Madhyāntavibhāga ( 辯中邊論述記)
  • Commentaires de Sthiramati sur le Abhidharmasamuccaya (雜集論述記) d'Asaṅga
  • Vingt vers de Vasubandhu (Viṃśatikā)(唯識二十論述記)
  • Traité des cent dharmas de Vasubandhu( 大乘百法明門論解)
  • Yogācārabhūmi (en) ( 瑜伽師地論略纂)

Sources[modifier | modifier le code]

  • Lusthaus, Dan (undated). Quick Overview of the Faxiang School 法相宗. Source: [2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Lusthaus, Dan (undated). Quick Overview of the Faxiang School 法相宗. Source: [1]