Chute de Kivatch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Kivatch)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la géographie de la Russie image illustrant une ou des chutes d'eau
Cet article est une ébauche concernant la géographie de la Russie et une ou des chutes d'eau.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Kivatch
Vue générale de la cascade.
Vue générale de la cascade.
Localisation
Pays Drapeau de la Russie Russie
Coordonnées 62° 16′ 05″ nord, 33° 58′ 48″ est
Caractéristiques
Hauteur totale 10,7 m
Hydrographie

Géolocalisation sur la carte : Russie

(Voir situation sur carte : Russie)
Kivatch

La chute de Kivatch (en russe : Кивач, du carélien : kiivas, « impétueux ») est une chute d'eau située sur la rivière Souna dans le district de Kondopoga en république de Carélie (Russie).

Présentation[modifier | modifier le code]

La chute de Kivatch mesure 10,7 mètres de haut. Elle est située sur la rivière Souna dans le district de Kondopoga, en république de Carélie et donne son nom à la réserve naturelle de Kivatch, fondée en 1931.

Kivatch doit beaucoup de sa renommée à Gavril Derjavine, un poète russe qui a été inspiré par son « flux tumultueux » pour écrire Cascade, l'un des poèmes les plus importants de la Russie du XVIIIe siècle. Beaucoup d'autres visiteurs éminents suivent Derjavine pour voir la célèbre cascade. L'un d'eux était Alexandre II de Russie, qui a demandé la construction d'une nouvelle route pour Kivatch, d'une tonnelle sur la rive droite du cours d'eau et d'un pont, légèrement en aval.

En 1936, les Soviétiques ont détourné une partie de la rivière pour alimenter une station locale pour produire de l'énergie hydroélectrique, ce qui a affecté considérablement le débit de la cascade, alors que ses rivales - Girvas (14,8 mètres) et le Por-Porog (16,8 mètres) - ont été détruites complètement. Bien qu'elle ne soit plus aussi spectaculaire que par le passé, Kivatch est toujours considérée comme un spectacle majeur en Carélie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]