Karim Boukercha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Karim Boukercha est un réalisateur, auteur et scénariste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2010, suite à sa rencontre avec Romain Gavras, il co-écrit le long-métrage Notre jour viendra. En 2012, il réalise le documentaire de M.I.A "Bad Girls : Behind The Scenes". La même année, il co-signe le scénario du film Le Capital avec Costa-Gavras et Jean-Claude Grumberg. En 2015, il réalise son premier court-métrage Violence en réunion Vincent Cassel[1]. Le film sera sélectionné à la Mostra de Venise et dans différents festivals internationaux[2]. En 2018,d Karim Boukercha co-écrit le second long-métrage de Romain Gavras, Le Monde est à toi, sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs.

Graffiti[modifier | modifier le code]

Karim Boukercha est aussi un des spécialistes français du graffiti. Il a publié le magazine Wildwar et plusieurs ouvrages sur le sujet, dont le fameux Descente interdite (histoire du graffiti dans le métro parisien), publié par Alternatives.[3]

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages
  • Wild War Clash (sketch book), Paris, L'hippopotame de Thèbes,
  • Paris characters, Paris, 2GOOD,
  • Descente interdite, Paris, Alternatives,
  • Graffiti général, Paris, La découverte, 2014

Filmographie[modifier | modifier le code]

Documentaires
  • 2004 : Wild War Clash, deux volumes en DVD, Fat prod/BMG
  • 2010 : Ni pays, ni langue, ni armée[4]
  • 2012 : Bad Girls : Behind The Scenes[5]
Longs métrages
Court métrage
  • 2015 : Violence en réunion, avec Vincent Cassel (scénario et réalisation)

Podcast[modifier | modifier le code]

Engagements et prises de position[modifier | modifier le code]

En 2011, Karim Boukercha lance une pétition pour « sauvegarder les books des tagueurs » du procès de Versailles[7]. La pétition est signée par plus de 1 500 personnes, dont Virginie Despentes, Costa-Gavras ou encore Orelsan[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Violence en réunion (2015) », sur www.unifrance.org (consulté le 17 décembre 2019)
  2. « Vincent Cassel a toujours La Haine dans le court-métrage Violence en Réunion », sur Premiere.fr, (consulté le 17 décembre 2019)
  3. « descente interdite », sur www.editionsalternatives.com (consulté le 17 décembre 2019)
  4. « "Ni pays, ni langue, ni armée" - Making-off du film "Notre jour viendra". » (consulté le 17 décembre 2019)
  5. « M.I.A. - "Bad Girls" (Official Behind the Scenes): Noisey Specials #08 » (consulté le 17 décembre 2019)
  6. « La tecktonik réhabilitée sur Binge Audio : “Ils avaient été tellement moqués dans la presse” », sur Télérama.fr (consulté le 17 décembre 2019)
  7. «Les books des tagueurs sont une mémoire qu’on ne doit pas détruire», sur Libération.fr, (consulté le 17 décembre 2019)
  8. Les Invités De Mediapart, « Graffiti, an artistic memory in danger », sur Club de Mediapart (consulté le 17 décembre 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]