K. C. Rivers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

K.C. Rivers
Image illustrative de l’article K. C. Rivers
Fiche d’identité
Nom complet Kelwin Creswell Rivers
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (33 ans)
Richmond (Virginie)
Taille 1,96 m (6 5)
Poids 97.5 kg (215 lb)
Situation en club
Club actuel Drapeau : Russie Zénith Saint-Pétersbourg
Poste Ailier
Carrière universitaire ou amateur
2005-2009 Tigers de Clemson
Draft de la NBA
Année 2009
Position Non drafté
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2009-2010
2009-2010
2010-2011
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015
2015-2016
2016-2018
2018-2019
2019
2019
2019-2020
2020-
AB Latina
Benetton Trévise
Chorale Roanne
Virtus Bologne
Lokomotiv Kouban-Krasnodar
BC Khimki Moscou
Bighorns de Reno
Real Madrid
Bayern Munich
Real Madrid
Panathinaïkos
Pallacanestro Reggiana
Étoile rouge de Belgrade
Real Betis Baloncesto
Žalgiris Kaunas
Zénith Saint-Pétersbourg
24,5
12,0
13,2
17,5
11,0
09,0
15,7
7,3
13,0
10,1
7,9
15,6
11,2
10,1
9,1
-

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.

Kelwin Creswell Rivers est un joueur américain de basket-ball, né le à Richmond (Virginie). Il évolue au poste d'ailier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le , il rejoint la Chorale de Roanne[1]. Lors de la saison 2010-2011, il est sélectionné au All-Star Game français[2]. Il quitte le club en janvier (alors que Roanne est en tête et favori du championnat de Pro A) pour Bologne.

Il passe la saison 2011-2012 au Lokomotiv Kouban-Krasnodar puis la saison 2012-2013 au BC Khimki Moscou[3].

En 2013-2014, il commence la saison avec les Bighorns de Reno en D-League et il est annoncé, à la fin du mois de janvier à l'Étoile rouge de Belgrade[4] mais les deux parties n'arrivent pas à un accord.

En , Rivers signe un contrat d'un an avec le Real Madrid[5]. À l'été 2015, il rejoint le Bayern Munich. En décembre, le Bayern est éliminé de l'Euroligue et Rivers repart au Real, toujours qualifié pour la compétition continentale. Il y signe un contrat jusqu'à la fin de la saison[6].

En , Rivers rejoint le Panathinaïkos avec lequel il signe un contrat d'un an avec une année supplémentaire en option[7]. L'année supplémentaire est activée pour la saison 2017-2018.

En , il rejoint le Pallacanestro Reggiana[8]. Rivers quitte le club en février et rejoint l'Étoile rouge de Belgrade avec un contrat courant jusqu'à la fin de la saison 2018-2019[9],[10].

En , Rivers quitte le Real Betis Baloncesto et s'engage avec le Žalgiris Kaunas jusqu'à la fin de la saison 2019-2020[11].

En juillet 2020, Rivers s'engage pour une saison avec le Zénith Saint-Pétersbourg[12].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « KC Rivers à Roanne », sur Sport24.com,
  2. « La liste des Al Stars dévoilée », sur Basket Session,
  3. Gabriel Pantel-Jouve, « K.C. Rivers (ex Roanne) quitte le Khimki Moscou », catch-and-shoot,
  4. Gabriel Pantel-Jouve, « L’ancien Roannais K.C. Rivers remplace Blake Schilb à l’Etoile Rouge de Belgrade », catch-and-shoot,
  5. (en) « Real Madrid tabs swingman Rivers », Euroligue,
  6. (en) « Real Madrid brings back swingman Rivers », Euroligue,
  7. (en) « Panathinaikos inks former champ Rivers », Euroligue,
  8. (en) Nikos Varlas, « KC Rivers signs with Reggio Emilia », Eurohoops,
  9. (en) https://www.eurohoops.net/en/aba/826885/kc-rivers-in-belgrade-close-to-deal-with-crvena-zvezda/
  10. (en) https://www.aba-liga.com/news.php?id=41642
  11. (en) « Zalgiris lands experienced swingman Rivers », Euroligue,
  12. (en) « Zenit adds shooting ace Rivers », Euroligue,