Kārlis Zāle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un sculpteur image illustrant la Lettonie
Cet article est une ébauche concernant un sculpteur et la Lettonie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Kārlis Zāle
Karl Zale1940.jpg

Kārlis Zāle

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 53 ans)
Nationalités
Activité
Distinction
Œuvre réputée

Kārlis Zāle (né Karl Sale le à Mažeikiai dans l'Empire russe - aujourd'hui en Lituanie – mort le à Inčukalns en Lettonie) est un sculpteur germano-letton. Récipiendaire de l'Ordre des Trois Étoiles.

Après un apprentissage à Kazan en 1913, il suit une formation à l'école de la Société impériale d'encouragement des beaux-arts de Saint-Pétersbourg auprès de Hugo Saleman (1915-1917), puis entre à l'Institut technique supérieur des beaux-arts de Saint-Pétersbourg dont il est diplômé en 1920. Sous le régime soviétique, il participe au projet léninien de propagande monumentale (en), en exécutant les monuments de Nikolaï Dobrolioubov et Giuseppe Garibaldi à Saint-Pétersbourg. De retour à Riga, en 1923, il travaille la sculpture et enseigne son art à l'Académie des beaux-arts de Lettonie de 1936 à 1942. Il est célèbre pour ses sculptures monumentales telles que le Cimetière Fraternel et le Monument de la Liberté de Riga.

Galerie[modifier | modifier le code]


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Apsitis, V., 1982 (3ed edn, 1993). Latvian Art in 1915 - 1940 (comp. I. Burane). Stockholm: Latvian State Academy of Arts.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :