Kārlis Zāle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kārlis Zāle

Kārlis Zāle (né Karl Sale le à Mažeikiai dans l'Empire russe - aujourd'hui en Lituanie – mort le à Inčukalns en Lettonie) est un sculpteur germano-letton. Récipiendaire de l'Ordre des Trois Étoiles.

Après un apprentissage à Kazan en 1913, il suit une formation à l'école de la Société impériale d'encouragement des beaux-arts de Saint-Pétersbourg auprès de Hugo Saleman (1915-1917), puis entre à l'Institut technique supérieur des beaux-arts de Saint-Pétersbourg dont il est diplômé en 1920. Sous le régime soviétique, il participe au projet léninien de propagande monumentale (en), en exécutant les monuments de Nikolaï Dobrolioubov et Giuseppe Garibaldi à Saint-Pétersbourg. De retour à Riga, en 1923, il travaille la sculpture et enseigne son art à l'Académie des beaux-arts de Lettonie de 1936 à 1942. Il est célèbre pour ses sculptures monumentales telles que le Cimetière Fraternel et le Monument de la Liberté de Riga.

Galerie[modifier | modifier le code]


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Apsitis, V., 1982 (3ed edn, 1993). Latvian Art in 1915 - 1940 (comp. I. Burane). Stockholm: Latvian State Academy of Arts.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :