Joseph Marc Gibert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Joseph Gibert)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Joseph Gibert (homonymie).
Joseph Gibert
Naissance
Décès
Nom de naissance
Joseph Marc GibertVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Maîtres
Élèves

Joseph Marc Gibert (né à Aix-en-Provence le et décédé à Aix-en-Provence le ) est un peintre français. Il est l'un des professeurs de Paul Cézanne et d'Achille Emperaire, ayant enseigné à l'école de dessin d'Aix-en-Provence[1].

Élève de Jean-Antoine Constantin, François Marius Granet, Louis-Mathurin Clérian et Henri Révoil[2], il devient professeur à l'école des beaux-arts d'Aix-en-Provence le et le restera 50 ans[3]. En 1846, il en devient le directeur jusqu'en 1870.

Il devient membre de l'Académie d'Aix en 1852[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Portrait du cardinal Bernet.
  • Portrait du cardinal Boisgelin.
  • Portrait du général du Muy.
  • Portrait de l'archevêque Darcimoles.
  • Portrait de l'archevêque Chalandon.
  • Portrait de deux infants d'Espagne.
  • Portrait du conseiller Bourguignon de Fabregoules, musée Granet, Aix-en-Provence.
  • Portrait de Nostradamus, musée de l’Histoire de France (Versailles), Versailles.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Peinture en Provence, Alauzen, éd. Jeanne-Laffitte, Marseille, 1989, p.386.
  2. a et b Les Bouches-du-Rhône. Encyclopédie départementale, t. XI, « Biographies », Henri Barré, éd. Paul Masson, 1913, p. 232
  3. Franck Baille, Les Petits Maîtres d'Aix à la Belle Époque, éd. Paul Roubaud, Aix-en-Provence, 1981, p.35, 36.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Franck Baille, Les Petits Maîtres d'Aix à la Belle Époque, éd. Paul Roubaud, Aix-en-Provence, 1981, p. 35, 36.