Josef Peukert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Josef Peukert
Josef Peukert

Josef Peukert (né le 22 janvier 1855 à Albrechtice, mort le 3 mars 1910 à Chicago) est un anarchiste autrichien. Il est surtout connu pour son autobiographie Erinnerungen eines Proletariers aus der revolutionären Arbeiterbewegung ("Souvenirs d'un prolétaire sur le mouvement ouvrier révolutionnaire" en français) paru en 1913.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il grandit dans un milieu modeste dans le nord de la Bohême. Il travaille dès l'âge de six ans à côté de son père et arrête l'école à onze ans. Il vient en Allemagne à 16 ans et vit de petits travaux.

Il participe à des associations de travailleurs sociales-démocrates puis devient communiste libertaire.

En exil à Londres, il fréquente Johann Most, ce qui le radicalise et fait de lui à son retour durant les années 1880 un propagandiste de l'action directe contre l'État et la société[1].

Suite à une série d’attentats contre les forces de l’ordre entre 1882 et 1884, et à l’accentuation de la répression et finalement l’arrestation de la plupart des dirigeants sociaux démocrates, modérés comme révolutionnaires, Peukert, parvint à fuir en Allemagne, à la veille de la promulgation, fin janvier 1884, d’une loi d’exception contre l’anarchisme.

Il participe à des journaux tels que Die Zukunft (de) ou Der Anarchist (de). En raison de son amitié avec Theodor Reuss (de) et Victor Dave, il est condamné avec Johann Neve (de) à quinze ans de prison.

Durant les années 1890, il travaille quelques années avec Emma Goldman à New York.

Josef Peukert fut soupçonné à plusieurs reprises d’être un agent provocateur, une accusation dont il tenta de se disculper dans ses mémoires[2].

Son autobiographie sera remise en cause par Max Nettlau[3].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Notices[modifier | modifier le code]

Source, notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Karl Bosl, Ferdinand Seibt: Lebensbilder zur Geschichte der böhmischen Länder
  2. Dictionnaire international des militants anarchistes : notice biographique.
  3. Inhaltsangabe der Erinnerungen eines Proletariers aus der revolutionären Arbeiterbewegung