John Van Denburgh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
John Van Denburgh
Description de l'image Van Denburgh John 1872-1924.png.
Naissance
San Francisco (Drapeau des États-Unis États-Unis)
Décès
Honolulu (Drapeau des États-Unis États-Unis)
Domaines Zoologie
Diplôme université Stanford

John Van Denburgh est un zoologiste américain, né le à San Francisco et mort le à Honolulu.

Biographie[modifier | modifier le code]

Passionné dès son jeune âge par l’ornithologie, il fait ses études à la nouvelle université Stanford. Il y obtient son Bachelor of Arts en 1894, son Master of Arts en 1895 et son Doctorat of Philosophy en 1897. C’est l’un de ses professeurs, Charles Henry Gilbert (1859-1928), qui lui fait découvrir les reptiles.

En 1894, il devient assistant à l’Académie des sciences de Californie. L’année suivante, il devient conservateur, une fonction qu’il occupe jusqu’à sa mort. Il rassemble une immense collection de reptiles et d’amphibiens d’Amérique du Nord mais celle-ci est détruite lors du tremblement de terre d’avril 1906 et par l’incendie qui s'ensuit. En prenant de grands risques personnels, Van Denburgh arrive à sauver seulement 13 spécimens (presque tous des holotypes) sur un total de 8 100. Van Denburgh recommence cette collection en bénéficiant notamment de l’importante collection réalisée dans les Galapagos par Joseph Richard Slevin (1881-1957) dans les années 1905-1906.

Lorsque le muséum est installé dans ses locaux actuels dans le parc du Golden Gate en 1915, ses collections herpétologiques comptent plus de 50 000 spécimens.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Kraig Adler (1989). Contributions to the History of Herpetology, Society for the study of amphibians and reptiles.

Liens externes[modifier | modifier le code]