Johann Friedrich Dietler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Johann Friedrich Dietler
Image dans Infobox.
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
BerneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Portrait de Karl Emanuel Tscharner (c.1860)
Portrait de Jeremias Gotthelf (1844)

Johann Friedrich Dietler , né en 1804 et mort en 1874, est un peintre portraitiste suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naît le à Soleure en Suisse[1]. Il est le fils de Josef Felix, un peintre en bâtiment et artiste peintre[1]. Il commence à peindre dans l'atelier familial. Sa première formation artistique professionnelle provient de Karl Germann (vers 1790/93- ?), un maître du dessin local.

De 1822 à 1833, il est à Paris pour poursuivre sa formation auprès d'Antoine-Jean Gros, et copie les   Vieux Maîtres du Louvre. Il travaille ensuite sous la direction de Léopold Robert à Venise en Italie, de 1834 à 1835[1]. Après un séjour à Genève, il s'installe finalement à Berne, où il travaille principalement comme portraitiste et est très populaire auprès des patriciens, ainsi qu'à Soleure, Fribourg et Bâle. Il peint souvent à partir de petites photographies de ses sujets, mais craint que la photographie ne mette les portraitistes au chômage.

Pendant plusieurs années, il enseigne à l'Ecole des Beaux-Arts de Berne, où figure parmi ses élèves Ernst Stückelberg et Friedrich Walthard. Il meurt à Berne le .

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]