Johan Erhard Areschoug

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Johan Erhard Areschoug
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Vieux cimetière d'Uppsala (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Abréviation en botanique
Aresch.Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Fratrie
Sophia Åkermark (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Membre de

Johan Erhard Areschoug ( - ) est un botaniste suédois, né à Göteborg et mort à Stockholm[1]. Il fait partie de la famille Arreskow. Son prénom est parfois noté "John".

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie les sciences naturelles à l'université de Lund, où il obtient un doctorat en philosophie en 1838. En 1859, il succède à Elias Magnus Fries (1794-1878) en tant que professeur de botanique et d'économie à l'université d'Uppsala jusqu'en 1876. Il collabore avec J.J. Berzelius et l'institut Karolinska. Il offre des microscopes à l'université d'Uppsala pour les études botaniques[2].

Reconnaissance scientifique[modifier | modifier le code]

En 1851, il est élu membre de l'Académie Royale Suédoise des Sciences. Areschoug travaille surtout dans le domaine des cryptogames scandinaves ; ses recherches sur la phycologie sont célèbres. Le genre de l'algue rouge Areschougia de la famille Areschougiaceae a été nommée en son honneur.

Il a eu une correspondance abondante avec des scientifiques du monde entier comme Gustave Thuret[3]. Il collecte des plantes que l'on retrouve dans différentes collections comme Die Characeen Europa's in getrockneten Exemplaren.

Il a participé au Musée d'Histoire Naturelle et au Jardin Botanique de Göteborg.

Aresch. est l’abréviation botanique standard de Johan Erhard Areschoug.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI

Publications[modifier | modifier le code]

  • (la)Symbolae Algarum rar. Florae scandinavicae,1838.
  • (la)Iconographia phycologica, 1847.
  • (la)Phyceae scanidnavicae marinae, 1850.
  • (la)Observationes phycologicae, 1883.
  • (la) avec Johannes Conradus Carlberg, Phyceae Capense, 1851

Biographies[modifier | modifier le code]

  • N.E. Svedelius, in SBL 1919, vol.2, p. 144-149.
  • V.B. Wittrock, in Royal Swedish Academy of Sciences

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Aresch. est l’abréviation botanique standard de Johan Erhard Areschoug.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI