Jehan de Chelles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jehan de Chelles
Jehan de Chelles.JPG
Statue dans le parc du Souvenir de Chelles
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Œuvres principales

Jehan de Chelles est un architecte français ayant vécu au XIIIe siècle. Il est né dans la paroisse Saint-André de Chelles[1].

L'architecte[modifier | modifier le code]

Jehan de Chelles fut l'un des architectes de la cathédrale Notre-Dame de Paris, dont il fut maître d'œuvre de 1258 à 1265, date présumée de son décès. À cette date, il fut remplacé par Maître Pierre de Montreuil.

On lui doit, entre autres, la façade nord du transept : le portail du cloître, sa célèbre rosace.

Il commença également la partie sud, réalisant le portail Saint-Étienne. L'extérieur du transept sud garde une inscription datée de 1257 et « signant » sa maîtrise d'œuvre.

Le transept sud fut repris et achevé par Pierre de Montreuil, un des architectes présumés de la Sainte-Chapelle, l'autre étant Jehan de Chelles lui-même.

Il aurait contribué à l'édification de la cathédrale Saint-Julien du Mans.

On lui attribue aussi une œuvre de sculpteur.

Traces actuelles[modifier | modifier le code]

La ville de Chelles, où il naquit vers l'an 1200, l'honore d'une rue, d'un lycée et d'une statue dans le parc du Souvenir. Son fils (ou neveu ?), Pierre de Chelles, travailla aussi au chantier de Notre-Dame de Paris, vers 1300-1318, construisant le jubé et certaines chapelles.

Émile Zola, dans les travaux préparatoires à son roman Le Rêve, folio 124, écrit : « À la mort de Philippe-Auguste (1223), cette façade était terminée. Le portail méridional du transept [sic] a été commencé en 1257 par Jehan de Chelles, maçon. »

Références[modifier | modifier le code]

  1. André Denis Bérard, Dictionnaire biographique des artistes français du XIIe au XVIIIe siècle : suivi d'une table chronologique et alphabétique..., Paris, J.-B. Dumoulin, , 864 p. (lire en ligne), p. 428

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • André Clément, « Deux Architectes de Notre-Dame de Paris : Jean et Pierre de Chelles », dans Chelles, Quelques évocations de son passé, 1959, p. 29-31.
  • Isabelle Isnard, « Jean de Chelles », dans sous la direction de Pascale Charron et Jean-Marie Guillouët, Dictionnaire d'histoire de l'art du Moyen Âge occidental, Éditions Robert Laffont, Paris, 2009, (ISBN 978-2-221-10325-8), p. 365, 485-486, 709, 740

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]