Jean Valette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean Valette, né le à Ainay-le-Vieil (Cher), et mort en 1877, est un sculpteur et peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Valette s'inscrit en 1848 à l'École des beaux-arts de Paris dans les ateliers de François Jouffroy et Jean-Marie Bonnassieux.

Il participe pour la première fois au Salon en 1847, où il présente Cujas, jurisconsulte. Il réalisa des sculptures d'ornementation pour des églises.

Son travail est récompensé par une troisième médaille au Salon de 1861.

Salons[modifier | modifier le code]

  • 1847 : Cujas, jurisconsulte[1] ;
  • 1859 : Vierge Immaculée ; Le Semeur d'ivraie, bronze[2] ;
  • 1861 : Ménade, plâtre, obtient une 3e médaille ;
  • 1864 : L'Immaculée Conception ; Pandore ;
  • 1865 : Bérénice[1] ;
  • 1866 : Les deux Voix ; Desdémona ;
  • 1869 : Héro ;
  • 1873 : La Garde mobile ;
  • 1874 : Ménade marbre ;
  • 1877 : Frileuse.

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Achat de l'État, localisation inconnue.
  2. Œuvre en bronze fondue enlevée à la demande du secrétaire à la Production industrielle. Elle avait été acquise le 4 octobre 1862 pour la somme de 7 000 francs.[réf. nécessaire]
  3. Œuvre retirée pour restauration au cours de l'été 2015 (Le Berry Républicain, 24 octobre 2015).
  4. « Portrait de Monseigneur de Barral, évêque de Castres de 1752 à 1773 », notice no 00000074409, base Joconde, ministère français de la Culture
  5. « Buste de Cazaux », notice no 000SC023408, base Joconde, ministère français de la Culture