Jean Pierre Vidal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vidal.
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne l'écrivain. Pour le skieur, voir Jean-Pierre Vidal.
Jean Pierre Vidal
Description de cette image, également commentée ci-après
Jean Pierre Vidal, 2014
Naissance
Alger
Activité principale
Ecrivain
Auteur
Langue d’écriture français

Jean Pierre Vidal né le à Alger est un écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Pierre Vidal a vécu son enfance à Alger, son adolescence à Charleville. Il a vécu à Lyon la plus grande partie de sa vie.

Il a collaboré à de nombreuses revues : Verso, Aires, Faire part, Théodore Balmoral, Chef-lieu, La Nouvelle Revue française, Sud, Recueil, Arpa, La Sape, Le Paresseux, Écriture...

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Alentour de Philippe Jaccottet, numéro spécial préparé par André Ughetto et Jean Pierre Vidal, Sud, 1989[1]
  • Philippe Jaccottet Pages retrouvées - Inédits - Entretiens - Dossier critique - Bibliographie, Payot Lausanne, 1989[2].
  • Feu d'épines, Le Temps qu'il fait, 1993[3].
  • La Fin de l'attente, Le Temps qu'il fait, 1995[4].
  • Du Corps à la ligne, avec des estampes de Marie Alloy, Le Silence qui roule, 2000[5].
  • Vie sans origine, avec des estampes de Marie Alloy, Les Pas perdus, 2003.
  • Petites morts et autres contrariétés, Saint-Sauveur-des-Monts, 2008.
  • Thanks, avec des estampes de Marie Alloy, Le Silence qui roule, 2010[6].
  • Gravier du songe, avec des estampes de Marie Alloy, Le Silence qui roule, 2011.
  • Le Jardin aux trois secrets, avec des estampes de Marie Alloy, Le Silence qui roule, 2015.

Édition[modifier | modifier le code]

  • Philippe Jaccottet, Une transaction secrète : lectures de poésie, Gallimard, 1987
  • Philippe Jaccottet, Écrits pour papier journal : chroniques 1951-1970, textes réunis et présentés par Jean-Pierre Vidal, Gallimard, 1994[7]
  • Philippe Jacottet, Tout n'est pas dit : billets pour La Béroche, 1956-1964, Cognac, le Temps qu'il fait, 1994

Notes et références[modifier | modifier le code]