Jean II d'Anhalt-Zerbst

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean II d'Anhalt-Zerbst
Titre de noblesse
Duc
Biographie
Naissance
Décès
Famille
Père
Mère
Beatrix de Saxe-Wittenberg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoint
Elisabeth Gräfin von Henneberg-Schleusingen (d) (après )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants

Jean II d'Anhalt-Zerbst (mort le ) est un prince allemand de la maison d'Ascanie souverain de la principauté d'Anhalt-Zerbst de 1362 à sa mort.


Biographie[modifier | modifier le code]

Jean II est le plus jeune fils d'Albert II d'Anhalt-Zerbst, et de sa seconde épouse Beatrice, fille de Rodolphe Ier de Saxe duc de Saxe-Wittenberg et Prince électeur de Saxe.

La mort de son frère aîné Albert III en 1359 fait de Jean le seul héritier de son père car son autre frère aîné Rodolphe (mort le ) a été ordonné prêtre. Il devient chanoine de la cathédrale de Magdebourg et évêque de Schwerin en 1365.

En 1362 Jean II hérite de la principauté d'Anhalt-Zerbst, mais tout d'abord conjointement avec son oncle Valdemar Ier jusqu'à sa mort en 1368, puis avec son cousin-germain Valdemar II, qui meurt sans descendance moins de quatre ans plus tard en 1371. Après la mort de ce cousin Jean II devient le seul souverain d'Anhalt-Zerbst.

Union et postérité[modifier | modifier le code]

En 1366 Jean épouse Elisabeth (morte à Dessau, après le ), fille de Jean Ier, Comte de Henneberg-Schleusingen. Ils ont quatre enfants:

Références[modifier | modifier le code]


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anthony Stokvis, Manuel d'histoire, de généalogie et de chronologie de tous les États du globe, depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, préf. H. F. Wijnman, éditions Brill Leyde 1890-1893, réédition 1966, volume III, chapitre VIII « Généalogie de la Maison d'Anhalt, I » et tableau généalogique no 126.

Lien externe[modifier | modifier le code]