Jean-Luc Marty

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Marty Jean-Luc
Description de l'image Jean-Luc Marty.jpg.
Naissance (68 ans)
Activité principale
écrivain
Distinctions

Prix Eugène Dabit du roman Populiste)

mention spéciale du prix Joseph Kessel)
Auteur
Genres
roman, poésie

Œuvres principales

Haute lune ( Bernard Barrault/1988) La dépression des Açores (Julliard/2001) Rumba (Julliard/2008) Un coeur portuaire (Julliard/2012) La mer à courir (Julliard/2014) Être, tellement (Julliard/2017)

Jean-Luc Marty, né le est un écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Entre ses voyages , Jean-Luc Marty a été journaliste indépendant notamment pour Libération (cinéma, musique, sport…) l’Hebdo des Savanes, Vogue… En 1987, il consacre un premier ouvrage au comédien Philippe Léotard «  Haute Lune », à la suite d'un portrait qu'il en avait fait, paru dans Libération. Sous la direction de Serge Daney, il livrera au quotidien une quarantaine de portraits d’acteurs sous forme de double page, inaugurant le propos hors actualité, sur le principe d’entretiens sans questions. Pour une agence radio consacrée au cinéma, Movies FM, il mènera des entretiens avec Theo Angelopoulos, Maurice Pialat et bien d'autres...

Il prend la direction de GEO magazine en 1993, qu’il quittera en 2010. Il y développe chaque mois le photojournalisme, la géopolitique, le décryptage de l'actualité, les récits des grands écrivains. En 2008, le mensuel reçoit le titre de meilleur magazine de l’année devant Courrier International.

Parallèlement à Geo, il enseigne la créativité éditoriale (imprimée et numérique) ainsi que le photojournalisme à l’école de journalisme de Sciences politiques.

2001 sera aussi l’année de la parution de son premier roman «  La Dépression des Açores » aux éditions Julliard.

En 2010, il quittera la direction de GEO Magazine et l'école de journalisme de Sciences Politiques pour se consacrer essentiellement à l'écriture. Depuis 2001, les ouvrages de Jean-Luc Marty sont publiés aux éditions Julliard.

Ses textes poétiques paraissent dans la revue haïtienne d'art et de littérature : INTRANQU'ÎLLITÉS.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1987 Haute lune, éditions Bernard Barrault (biographie de Philippe Léotard).
  • 2001 La Dépression des Açores [1] - roman, Julliard ( Sélection des romans de l'été de l'Académie Goncourt [2]. Sélection Goncourt du premier roman. Sélection Prix Emmanuel Roblès. Mention spéciale du jury " Prix Edouard et Tristan Corbière" ).
  • 2008 Rumba [3] - roman, Julliard ( [Prix du roman populiste, aujourd'hui prix Eugène Dabit] ).
  • 2012 Un cœur portuaire - [4],[5],[6],[7] autobiographie poétique, Julliard. ( Mention spéciale du prix Joseph Kessel 2013 )
  • 2014 La Mer à courir - roman, Julliard (Sélection prix du roman news).
  • 2017 Être, tellement - roman, Julliard

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]