Jean-Jacques Flahaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Flahaux.
Jean-Jacques Flahaux
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Député
Hainaut
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique

Jean-Jacques F.M.Gh. Flahaux est un homme politique belge né à Pierry-lez-Epernay (France) le , membre du MR, tendance MCC. Il est actuellement membre de Conseil communal de Braine-le-Comte et député fédéral.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Jacques Flahaux est licencié en histoire et diplômé d'études européennes.

Après un début de carrière dans l'enseignement comme professeur d'histoire, de géopolitique et de relations internationales, ll devient directeur général de l'administration communale de Rixensart.

En 1982, il fait son entrée sur la scène politique communale à Braine-le-Comte en devenant conseiller communal.

En 1989, il devient Premier échevin, responsable de l'État-Civil et de la promotion économique

En 1995, il devient bourgmestre de Braine-le-Comte, poste qu'il conserve jusque l'an 2000.

En 2006, il récupère son poste de bourgmestre.

En 2007, Il devient député à la Chambre des représentants pour la circonscription électorale du Hainaut. En cette 52e législature,il est membre effectif de la Commission de la Santé publique, de l'Environnement et du Renouveau de la Société, de la Commission des Finances et du Budget et de la Commission spéciale "Climat et Développement durable", et membre suppléant de la Commission de l'Infrastructure, des Communications et des Entreprises publiques, du Comité d'avis pour l'Émancipation sociale, de la Commission des Pétitions et de la Commission spéciale "mondialisation". Il quitte son poste à la suite des élections de .

En 2012, il est reconduit comme bourgmestre.

En 2014, il est réélu député fédéral. Il siège à présent au sein de la commission Infrastructures et entreprises publiques, de la commission des relations extérieures (politique étrangère, commerce extérieur, coopération au développement) et de la commission révision de la constitution et des réformes institutionnelles, en tant qu'effectif, et au sein de la commission Défense nationale en tant que membre suppléant. Il est aussi vice-président du Comité d'avis pour l'émancipation sociale (qui traite l'égalité hommes et femmes et les droits des minorités sexuelles) et membre suppléant de la commission Naturalisations et de la commission Pétitions.

En 2015, nommé Président du MR International, il décide de céder son mandat de bourgmestre à Maxime Daye afin de se concentrer sur sa carrière nationale et internationale. Il est alors précurseur en Belgique francophone en matière de décumul.

En 2018, il pousse la liste à l'occasion des élections communales. Il est réélu pour un sixième mandat mais quitte le Collège communal pour se concentrer sur sa carrière fédérale.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

  • Président du MR International depuis et à ce titre membre du conseil de l'Alliance des Libéraux et Démocrates Européens (ALDE) et de l'Internationale Libérale
  • Député fédéral de 2007 à 2010 et depuis le
  • Membre du conseil communal de Braine-le-Comte depuis
  • Membre du conseil d'administration de l'intercommunale IDEA (développement économique) de la région Mons-Borinage-Centre depuis
  • Ancien premier échevin de Braine-le-Comte.(de à )
  • Ancien Bourgmestre de Braine-le-Comte (de à et à ).
  • Ancien Président du Conseil communal de Braine-le-Comte (d' à )
  • Ancien Président de la zone de police de la Haute-Senne (depuis à ) et membre du conseil (de à ) et du collège de Police de la Haute Senne de à
  • Ancien Membre du conseil d'administration de l'Union des Villes et communes de Wallonie de mars1989 à

Lien externe[modifier | modifier le code]