James Kelman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kelman.
James Kelman
Naissance (69 ans)
Glasgow
Activité principale
écrivain, auteur, romancier, dramaturge
Distinctions
Prix James Tait Black Memorial
Auteur

James Kelman est un écrivain écossais né à Glasgow le (69 ans).

Biographie[modifier | modifier le code]

Au début des années 1970, il fonde avec l'écrivain et peintre Alasdair Gray et le poète Tom Leonard le mouvement littéraire l’École de Glasgow[1].

Il obtient le prix Booker en 1994 pour How late it was, how late (littéralement : Il était tard, si tard) et le Prix James Tait Black Memorial en pour A Disaffection (Le Mécontentement).

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • Le Poinçonneur Hines [« The Busconductor Hines »], trad. de Céline Schwaller, Paris, Éditions Métailié, coll. « Bibliothèque écossaise », 1999, 270 p. ((ISBN 2-86424-322-9))[2]
  • Le Mécontentement [« A Disaffection »], trad. de Céline Schwaller, Paris, Éditions Métailié, coll. « Bibliothèque écossaise », 2002, 388 p. ((ISBN 2-86424-409-8))[3],[4]
  • Prudence au pays de la liberté [« You have to be careful in the land of the free »], trad. de Céline Schwaller, Paris, Éditions Métailié, coll. « Bibliothèque écossaise », 2006, 405 p. ((ISBN 2-86424-585-X))[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Mêlée écossaise », sur magazine-litteraire.com,‎ (consulté le 10 octobre 2013)
  2. Philippe Savary, Le Matricule des Anges, n°029, janvier-mars 2000, « Le Poinçonneur Hines - James Kelman », sur lmda.net (consulté le 10 octobre 2013)
  3. Pascal Paillardet, Le Matricule des Anges, n°038, mars-mai 2002, « Le Matricule des Anges : Le Mécontentement - James Kelman », sur lmda.net (consulté le 10 octobre 2013)
  4. Sean James Rose, « La colère d'un grand rêveur », sur L'Express.fr,‎ (consulté le 10 octobre 2013)
  5. Christine Ferniot, « Un Écossais de l'autre côté de l'Atlantique », sur L'Express.fr,‎ (consulté le 10 octobre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]