Jadallys

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jadallys
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Heavy metal, metal gothique, fusion, rock
Années actives Depuis 2001
Labels Underclass, Cheap Noiz Records, Brennus Music
Site officiel www.jadallys.com
Composition du groupe
Membres Selene
Tino
Ded
Kristina

Jadallys est un groupe de metal gothique français, originaire de Chantilly, en Picardie. Le style musical du groupe comprend des influences progressives et expérimentales qui tire son inspiration d’influences variées, empruntant au rock, à la musique classique, ainsi qu’aux poètes français du XIXe siècle et aux univers du cinéma fantastique, de la littérature ou de la bande dessinée.

Biographie[modifier | modifier le code]

Années 2000[modifier | modifier le code]

Le groupe est formé en 2001[1],[2]. Les membres fondateurs du groupe, Selene (chant), Tino (guitares), Ded (basse), sont tous issus de Jade, une formation pop-rock expérimentale qui connait deux ans d’existence (1998-2000) et de nombreux concerts, mais n’a pas sorti d’album. Le nom du groupe est le résultat d’une fusion de « Jade » et « Alice », en référence au conte Alice au pays des merveilles[réf. nécessaire]. Le groupe s'ancre dans un style plus sombre, avec de vastes incursions musicales dans des domaines très divers. On verra ainsi Jadallys se produire à de nombreuses reprises dans les concerts et festivals des mouvances rock, voire métal ou gothique, l’esthétisme sombre et mystique du groupe offrant des correspondances avec ce qu’apprécient les publics de ces styles musicaux. Jadallys se trouvera, plusieurs années durant, jusqu’en 2010, à l’affiche en compagnie de groupes européens ou américains de renom, comme Franck the Baptist, Cinema Strange, Zeroscape, Riverside, After Forever, Leaves Eyes, Chaoswave, Magica, ou The Old Dead Tree, Lycosia, et Nightmare.

En 2004 sort Le Silence, un album produit sous le label Brennus Music[3]. En 2006, le groupe recrute Tibo à la batterie[4]. En 2007, le second album, Labyrinthes, est produit par Stéphane Buriez (Loudblast, Black Bomb A, L'Esprit du clan...). L’album sort chez Underclass (distribution physique) et Cheap Noiz Records (distribution internet). La couverture de l’album est réalisée par l’auteur de bandes dessinées Éric Liberge[5],[6].

Fin 2009, à l’occasion d’une tournée française, suivie d’un festival parisien (The Rock Girls Fest) puis d’un concert, là encore parisien, à La Locomotive en compagnie du groupe polonais Riverside, Jadallys se met à revisiter ses titres en formation acoustique. Ceci marque une étape décisive dans la vie du groupe qui va, à partir de là, s’engager dans une profonde mutation, alliant les sons de l’acoustique et de l’électronique, modifiant peu à peu sa musique.

Années 2010[modifier | modifier le code]

En 2010 sort un DVD de la tournée acoustique française de 2009. Lors de cette tournée, le groupe avait décidé, lors d’un concert, de rendre hommage à deux artistes marquants, Jacques Brel avec le morceau méconnu La Tendresse ainsi que Tommy Bolin (Deep Purple, 1975) avec le très peu connu This Time Around/Owed to G. Dans le DVD figure, en version acoustique, un nouveau morceau intitulé Tomorrow, chanté en anglais : cette chanson marque une autre étape dans la vie du groupe, celle du changement de langue d’expression, l’anglais ayant désormais été adopté pour les textes de l’opus à venir[réf. nécessaire].

Jadallys se consacre, entre 2012 et 2014, à la composition de son quatrième album The Elemental Tales dont la sortie s'effectuera à la fin de l’année 2014. De nombreux musiciens se sont succédé dans Jadallys, de 2000 à 2014. La plupart d’entre eux disposaient d’une formation classique ou jazz, beaucoup ont participé activement aux arrangements de la musique issue des deux principaux auteurs-compositeurs (Selene et Tino), tous ont apporté une touche personnelle suffisamment forte pour que l’on puisse aisément percevoir les différentes périodes de la vie du groupe[réf. nécessaire].

En 2014, les quatre musiciens de Jadallys, Sélène, Tino, Ded et Kristina, sont tous impliqués dans divers projets artistiques, culturels ou associatifs en marge du groupe : Sélène compose des œuvres instrumentales de musique d’obédience contemporaine, Tino est investi dans la composition pour guitare à vocation pédagogique (études pour guitare électrique) et dans la création d’œuvres graphiques, Ded dirige une compagnie de spectacle et de musique médiévale et gère également les tournées de groupes de rock et de métal, Kristina suit une carrière parallèle de chanteuse et compositrice, tout en s’occupant de promotion d’artistes[réf. nécessaire].

Discographie[modifier | modifier le code]

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Stan – percussions (1998-1999)
  • Philippe – batterie (1998-2000)
  • Sébastien Joly – batterie (2000-2005)
  • Nath - clavier (2001-2003)
  • Jodrel – clavier (2003-2005)
  • Damien – clavier, samples (2005)
  • Thibault Faucher - batterie, percussions (2005-2011)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « - JADALLYS par SHAKA - 1823 lectures », sur VS-Webzine (consulté le 13 septembre 2016).
  2. « Jadallys », sur Encyclopaedia Metallum (consulté le 13 septembre 2016).
  3. « JADALLYS - Le Silence (2004) », sur metal.nightfall.fr,‎ (consulté le 13 septembre 2016).
  4. « Entrevue avec Jadallys au Kata Bar », sur lesacteursdelombre.net,‎ (consulté le 13 septembre 2016).
  5. « JADALLYS - Labyrinthes [CHRONIQUE album - Pavillon666] », sur Pavillon 666 Webzine,‎ (consulté le 13 septembre 2016).
  6. « Jadallys – Labyrinthes » (consulté le 13 septembre 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]