Interoute

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Interoute est une entreprise de télécommunications qui vend l'infrastructure, des services réseau, données, voix et des solutions de sécurité et d’hébergement aux opérateurs, aux entreprises et administrations partout dans le monde.

Interoute opère des bureaux en Autriche, Belgique, Bulgarie, République tchèque, Danemark, France, Allemagne, Hongrie, Italie, Pays-Bas, Pologne, Roumanie, Slovaquie, Espagne, Suède, Suisse, le Royaume-Uni et les États-Unis d'Amérique, ainsi qu'un Centre de Supervision Réseau et un Centre Service Client à Prague.

Réseau Telecom[modifier | modifier le code]

Le réseau Telecom d'Interoute est composé de 67 000 kilomètres de fibre optique[1]. La couverture géographique du réseau d'Interoute a permis de créer un des plus grand réseau de fibre privé européen, fournissant aux entreprises la plateforme adéquate pour héberger contenus et applications et créer de nouveaux services.

Le réseau d'Interoute est connecté à tous les principaux opérateurs historiques européens ainsi que les opérateurs de téléphonie mobile dont Vodafone, 3 et Orange, et les opérateurs américains, asiatiques et moyen-orientaux leaders.

En Europe, les liaisons fibres noires sont en G655 pour la longue distance, et en G652 pour la ville[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Interoute a été créé mi-2002, pendant l'effondrement du secteur des télécommunications. Quatre semaines après, sa holding i-21 Holdings Ltd était placée sous administration judiciaire, contraint par son principal fournisseur, Alcatel. Elle a entrepris une vaste restructuration et a vendu ses activités de téléphonie traditionnelle pour se concentrer exclusivement sur les services réseau et Internet. Un accord a été conclu avec Alcatel, à compter de février 2003.

Le cœur des actifs d'Interoute est un réseau construit avec l'objectif de couvrir l'Union européenne. Cette infrastructure physique a été développée par acquisitions. Interoute a acquis la partie du réseau Ebone de KPNQwest en juillet 2002. L'accord porta sur le transfert de propriété de huit réseaux métropolitains (MAN), pour une fraction des 645 M € d'acquisition payé par KPNQwest.

Entre 2003 et 2007, Interoute a acquis un certain nombre d'entreprises tels que: Virtue Broadcasting (les services de la division média) pour augmenter les services à valeur ajoutée de son portefeuille; la holding CECOM pour Central Eastern COMmunications et ses filiales en exploitation (République Tchèque, Slovaquie, Hongrie, Autriche, Allemagne, la Pologne et la Roumanie), lesquelles ont étendu sa présence dans l'Union Européenne, les activités européennes du fournisseur de service d'hébergement de VIA NET.WORKS et les activités européennes de PSINet en Allemagne, France, Belgique, Pays-Bas et la Suisse; plus les activités de Managed Services en Suède et en Bulgarie.

En 2011, avec KPN, Interoute a étendu son réseau de 3600 kilomètres à Berlin, Munich, Hambourg, Dusseldorf, Cologne-Bonn, Francfort, et Stuttgart, Karlsruhe et Kehl. Les 3600 kilomètres sont composés de deux fourreaux, 96 paires de fibres et 27 ILAs. Le contrat stipule que KPN reloue quatre à cinq paires de fibres à Interoute[3]. En 2011, Interoute poursuit son développement avec l'acquisition du leader européen de service de vidéoconférence, et renforce son offre Cloud, http://www.informaticien.be/articles_item-9402-1-Interoute_renforce_son_offre_Cloud.html. En 2011, Interoute complète son portefeuille de solution d'externalisation d'application pour les entreprises et intègre l'activité de Quantix au sein de sa gamme de service, http://datacenter.silicon.fr/interoute-se-diversifie-dans-le-cloud-avec-lacquisition-de-quantix-3502.html.

Données financières[modifier | modifier le code]

Société non cotée en bourse, Interoute est la propriété de la Fondation de Famille Sandoz, l'une des plus importantes fondations familiales privées au monde, et d’International Emirates Télécommunications (IET), une division de Dubai Holding (en), basée à Dubaï.

En 2006, la société Tecom, propriété de la Dubai holding, détient un quart du capital d'Interoute, soit environ 125 millions d'euros[4].

Depuis l'achèvement du réseau en 2003, les recettes ont vu leur taux de croissance moyen annuel (CAGR) progresser de 57 % en 6 ans jusqu'en 2009. Les résultats 2012 d'Interoute sont de 366 millions d'€ de Chiffre d'Affaires, une croissante de + 24% par rapport à 2011.

Interoute enregistre des flux de trésorerie positifs et s’autofinance depuis la fin du premier semestre 2009.

Produits et services[modifier | modifier le code]

Interoute cible les entreprises qui ont des besoins internationaux de services voix et de données. Le cœur de sa clientèle est issu des secteurs de la radiodiffusion, des services financiers (y compris les échanges algorithmiques), de la fabrication, des médiasmédia, de la pharmacie, du commerce de détail et du transport.

Les services d'Interoute se répartissent globalement entre l’infrastructure de réseau, les données, les services info gérés et la voix.

Tous les services de voix d'Interoute basés sur la Voix sur IP (VoIP), sont destinés à la fois au marché des entreprises et au marché des opérateurs. Interoute a été le premier opérateur européen à être certifié par Microsoft[Quand ?] pour fournir un service de SIP-trunking aux entreprises qui utilisent Microsoft Outlook Communication Server (OCS).

Les services de données d'Interoute incluent pour les services de bande passante et d’accès internet : l’Ethernet, le protocole Internet (IP) et les réseaux privés virtuels IP (IP-VPN), Les services d’hébergement comprennent l'hébergement d'applications, les services informatiques et la gestion de réseau.

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]