Institut halieutique et des sciences marines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo officiel de l'IH.SM

L’Institut halieutique et des sciences marines (IH.SM) a été créé en 1992 (décret ministériel n°92/1026 du 09/12/92) a l'université de Toliara à Madagascar à la suite de la fusion de trois entités : la station marine, la filière « Océanologie appliquée » et l'unité de formation supérieure halieutique[1].

Organisation[modifier | modifier le code]

Organigramme[modifier | modifier le code]

Cliquer ici pour voir l'organigramme de l'IH.SM
Organigramme de l'Institut halieutique et des sciences marines

Staff[modifier | modifier le code]

Activités de formation[modifier | modifier le code]

Formation académique[modifier | modifier le code]

Formation en ingéniorat halieutique[modifier | modifier le code]

Formation professionnalisante (Diplôme professionnel universitaire – DPU)[modifier | modifier le code]

Formation professionnelle     [modifier | modifier le code]

Débouchés[modifier | modifier le code]

Activités de recherche[modifier | modifier le code]

Muséologie[modifier | modifier le code]

Partenaires[modifier | modifier le code]

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Infrastructures et équipements[modifier | modifier le code]

  •  1 Laboratoire de microbiologie et de contrôle de qualité
  •  1 Laboratoire de valorisation des ressources marines (VALOREMAR)
  •  1 Laboratoire de biologie Marine
  •  1 Laboratoire d'aquariophilie
  •  1 Écloserie (holothuries /oursins)
  •  1 Centre de grossissement d’holothuries
  •  1 Centre aquacole (Fort Dauphin)
  •  1 Banque de Données Océanographiques
  •  1 Salle informatique
  •  1 Réseau Intranet - Internet 
  •  1 Bibliothèque
  • 1 Magasin d’équipements de plongée 
  • 5 Salles de cours (à 15 personnes)
  •  2 Grandes salles de cours (40 personnes)
  •  1 Magasin de Produits Chimiques
  •  1 Cafeteria
  •  2 Bungalows –bureaux
  •  1 Musée de la mer
  •  1 Bloc administratif
  •  5 embarcations (2 IH.SM ; 1 AQUALAB ;1 PRU ; 1 MADAFiA)

Infrastructures d’accueil  pour stagiaire[modifier | modifier le code]

  •  UNIMA (Crevetticulture)
  •  CDCC (Centre de développement de culture des crevettes)
  •  AQUAMEN PECHE (Contrôle de qualité)
  •  AQUALAB (holothuries)
  •  Mare à spiruline (Belalanda)
  •  Station d’Ampasilava (Toliara Nord)
  •  Station universitaire d’IFATY (ReefDoctor-Madagascar)
  •  Station Andavadoaka (Blue venture)
  •  Baie de Diego Suarez (Frontier Madagascar)
  •  Site de Namakia (ASE-TL)

/ Site de Belaza (MH.SA / IH.SM)

Capacités institutionnelles[modifier | modifier le code]

  •  2008 – 2012 : 3 habilitations à diriger des recherches
  •  1993-2012 : 29 doctorats
  •  1984 – 2012 : 165 diplômes d'études approfondies en océanologie appliquée
  •  1987 – 1992 : 50 mémoires d'ingéniorat halieutique
  •  1994-2008 : 170 maîtrises
  •  1999-2006: 150 diplômes professionnels universitaires
  •  2000 – 2012: 100 licences
  •  2006-2008 : 28 techniciens APM
  •  2006-2008 : 37 managers APM
  •  2010 – 2012 : 61 managers en écotourisme marin
  •  1989-2003 : 650 agents d’entreprises dont 639 en hygiène et contrôle de qualité
  • 1995-1996: 10 guides touristiques sous-marins    

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « ENSEIGNEMENT DU MODULE D'AQUACULTURE », sur www.fao.org (consulté le 9 juillet 2016)