Innorobo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Innorobo
Image illustrative de l’article Innorobo
Le robot iCub au salon Innorobo en 2014.

Coordonnées 45° 47′ 06″ nord, 4° 51′ 17″ est
Pays Drapeau de la France France
Ville Lyon,Paris
Date de la 1re édition 2011
Organisateur Innoecho
Nombre de visiteurs 17 000 (2014)
Site internet www.innorobo.com

Le salon Innorobo est un salon annuel consacré à la robotique qui s'est tenu à Lyon jusqu'à sa cinquième édition[1]. Le salon se tient à partir de l'édition 2016 à Paris.

Le salon présente la robotique pour l'industrie, mais aussi des services à la personne, du transport, de la logistique, de la maintenance ou encore du secteur médical[2]. Il met aussi en avant des solutions de cobotique[3].

Il permet aussi de mettre en avant le savoir-faire français dans ce domaine, comme le robot d'aide à la personne Roméo[4], le robot humanoïde iCub[5] ou la société française Robopolis[6].

Historique[modifier | modifier le code]

Le salon Innorobo est lancé en 2011 par Syrobo, syndicat français de la robotique de services[7]. En 2012, Syrobo ne souhaitant pas porter les risques financiers de l'organisation de l'évènement, la société Innoecho est créée par Catherine Simon. Innoecho organise Innorobo depuis 2012, aux côtés d'activités de conseil et de business développement pour les sociétés robotiques[7].

La ville de Lyon et la région Rhône-Alpes se portent candidates pour accueillir dans le salon Innorobo la RoboCup en 2016[8],[9], mais sont devancées par Leipzig[10].

Évènements[modifier | modifier le code]

En 2012 et 2013, la compétition VEX se déroule au salon Innorobo[11].

Visiteurs[modifier | modifier le code]

Pour sa première édition, le salon attire près de 10 000 visiteurs[12], 12 000 en 2012[13], 15 000 en 2013[14], 17 000 en 2014[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Catherine Lagrange, « Innorobo : les robots de demain ont rendez-vous à Lyon », sur lepoint.fr, (consulté le 28 avril 2015)
  2. « Salon Innorobo: les robots plus interactifs grâce à l'internet », sur lexpress.fr, (consulté le 28 avril 2015)
  3. Frédéric Parisot, « Les robots collaboratifs à l’honneur au salon Innorobo 2014 », sur usinenouvelle.com, (consulté le 29 avril 2015)
  4. Caroline Piquet, « Romeo, le robot humanoïde « made in France » enfin dévoilé », sur lefigaro.fr, (consulté le 28 avril 2015)
  5. Anne Perette-Ficaja, « Tout nouveau tout robot », sur liberation.fr, (consulté le 28 avril 2015)
  6. Dave Lee, « Innorobo 2012: Is the dream of having a robot companion over ? », sur bbc.com, (consulté le 28 avril 2015)
  7. a et b « Interview Innorobo 2014 : nos dix questions à Catherine Simon », sur humanoides.fr, (consulté le 28 avril 2015)
  8. Pierre-Alexandre Bevand, « Salon Innorobo : les robots débarquent à Lyon », sur metronews.fr, (consulté le 29 avril 2015)
  9. Gabriel Siméon, « Un Bot salon », sur liberation.fr, (consulté le 29 avril 2015)
  10. « La Robocup n’aura pas lieu à Lyon en 2016 », sur humanoides.fr, (consulté le 29 avril 2015)
  11. « Des lycéens catalans à l'assaut des finales de Vex robotics », sur lindependant.fr, (consulté le 30 avril 2015)
  12. Paul-Emile Graff, « Innorobo - Catherine Simon : "nous sommes le seul salon européen dédié à la robotique" », sur clubic.com, (consulté le 29 avril 2015)
  13. Cécile Sornay, « Communiqué de presse Innorobo 2012 », sur espacedatapresse.com, (consulté le 29 avril 2015)
  14. « Lyon : 15 000 visiteurs pour le Salon Innorobo », sur lyonmag.com, (consulté le 29 avril 2015)
  15. Dominique Largeron, « L'édition 2014 du salon Innorobo a attiré 17 000 visiteurs », sur lyon-entreprises.com, (consulté le 29 avril 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]