Ingrid Luche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ingrid Luche
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Ingrid Luche est une artiste plasticienne française née en 1971 à Antibes. Elle vit à Paris.

Depuis ses études à l'ÉPIAR, Villa Arson à Nice (DNSEP en 1994), elle développe notamment une recherche sur la perception sensible de l'architecture et des espaces communs et sa restitution par le biais de sculptures, photographies ou installations en situation. Les œuvres d'Ingrid Luche semblent plus propices à une définition négative : ni complètement autonomes (leurs présentations et accrochages sont spécifiques à chaque lieu), ni complètement in situ (leurs formes ne changent pas), ni totalement sculpturales (elles ont des fonctionnalités paradoxales, en particulier avec le facteur lumière). Elles sont porteuses d'un fort coefficient psychique ou émotionnel. L'expérience des expositions d'Ingrid Luche relève alors à la fois du déjà-vu et de l'inédit.

En 2011, la Station à Nice lui consacre une exposition monographique intitulée Le Lapin turquoise (avec Bruno Serralongue), également présentée l'année suivante à la galerie Air de Paris, où l'artiste présente notamment des tuniques de la série Ghost Dresses, des sculptures et objets. Dans une exposition collective au Confort Moderne à Poitiers (dans le cadre du programme estival De la neige en été), Ingrid Luche présente l'installation The May Riving Pavilion[1]faisant référence au pavillon allemand de Ludwig Mies van der Rohe réalisé pour l'Exposition internationale de 1929 à Barcelone.

Ingrid Luche est représentée par la galerie Air de Paris.

Elle enseigne à l'École nationale supérieure d'art de Bourges.

Expositions récentes[modifier | modifier le code]

Expositions personnelles (sélection)[modifier | modifier le code]

2015

  • Air de Paris, Paris

2014

2013

2011

  • Le Lapin turquoise, Air de Paris, Paris.
  • Ailleurs, Le Rutebeuf, Clichy-la-Garenne.
  • Le Lapin turquoise, La Station (dans le cadre de la manifestation L'Art contemporain et la côte d'Azur - Un territoire pour l'experimentation, 1951-2011), Nice.

2010

  • Re: supernaturel (avec Agnès Martel), IAV, Orléans.

2009

  • Salle de Bal, Chambre 40, Supervues, Hôtel Burrhus, Vaison la Romaine
  • Gossos, Perros, Chiens, Dogs, Tripode, Hors-sujet-épisode 2 à Hub Studio, Nantes.

2007

  • La nuit américaine, Air de Paris, Paris

2006

  • BLUE (avec la participation de Laetitia Benat et Brice Dellsperger), Le Transpalette, Bourges.

Expositions collectives (sélection)[modifier | modifier le code]

2017

  • Medusa, Bijoux et tabous, Musée d’Art moderne de la Ville de Paris, mai.
  • Poïpoï, Collection J & F Merino, Nouveau Musée National de Monaco, février.

2016

  • Run Run Run Forest, avec Nicolas H. Muller [ LM ], La Station à La Villa Arson, Nice, octobre.

2015

  • Et nous voici plus bas et plus haut que jamais (cur. Vincent Romagny), Chiso Bldg, Tokyo, Japon.
  • To call a cat a cat, commissariat Michaël Sellam, Salon du Salon #7 - 7e édition, Marseille
  • Beyond Borders, Triennale de Beaufort, Ostende, Belgique, juin.

2014

  • Natura Lapsa, Le Confort Moderne (cur. Yann Chevallier et Laurent Le Deunff), Poitiers, septembre.
  • Des hommes, des mondes, Collège des Bernardins, (cur. Alain Berland), Paris.

2013

  • Eat the blue (project by Jagna Ciuchta), 116 Centre d'art contemporain de la ville de Montreuil, Montreuil.
  • Les Pléiades, les 30 ans des FRAC, Les Abattoirs, Toulouse.
  • Apparitions collectives, FRAC Poitou-Charentes, Angoulême.

2012

  • La demeure joyeuse II (cur. Anne Dressen), Galerie Francesca Pia, Zürich, Suisse.
  • Air de Paris-Summer show, Eleven Columbia, Monaco.
  • Rob Pruitt’s Flea Markets, Monnaie de Paris, Paris
  • Ghosts Off The Self (cur. Thibaut de Ruyter), Kunstraum Kreuzberg/Bethanien, Berlin, Allemagne.

2011

  • De la neige en été, Confort Moderne, Poitiers, Carrière de Normandoux.

2010

  • Le Confort à la Carrière, commissariat Le Confort Moderne, La Carrière de Normandoux, Tercé.
  • TOUT, Oui, Centre d’art contemporain, Grenoble.

2009

  • L’économe, La Station, Nice.
  • La Suite, Air de Paris, Paris.
  • 1 + 2 + 3 + 4= 10, La Station @ CCNOA, Bruxelles.
  • 008. Collection, nouvelles connexions, Fonds Régional d’Art Contemporain Poitou-Charentes, Angoulême.

2008

  • Show Room, Air de Paris, Paris, décembre.
  • Sans Titre (La Station), Carte blanche à La Station, Modules, Palais de Tokyo, Paris.
  • Zapping Unit - Les petites formes, un projet de Marie Auvity et Keren Detton, Centre d’art contemporain de la Ferme du Buisson, Scène nationale de Marne-la-Vallée, Noisiel.
  • Subito, La Station au Castello della Lucertola, Apricale, Italie.
  • Propositions lumineuses 2, Galerie Alain Gutharc, Paris.

2007

  • Air de Paris, Air de Paris in Galerie Delphine Pastor, Monaco.
  • Le syndrome de Broadway, le Commissariat in Parc Saint-Léger, Centre d’art contemporain, Pougues-les-Eaux, juin.
  • Selector, La Blanchisserie, Boulogne, février
  • Night of the new bohemian, La galerie de la butte, Paris

2006

  • L’égosystème, La Station, Nice au Confort Moderne, Poitier
  • Domino, Galerie Air de Paris, Paris.
  • La Station à La chambre blanche, Québec, Canada.
  • Kit O’ Parts, La salle de bains au CAN, Neuchâtel, Suisse.

Résidences (sélection)[modifier | modifier le code]

  • AXENÉO7, Gatineau, Canada, 2014.
  • Résidence Culturesfrance Hors Les Murs, New-York, USA, 2010.
  • Résidence à Los Angeles, USA, dans le cadre du projet d’exposition Holiday for Plywood, Tosting Agency, 2006.
  • Résidence à La Box, École Nationale Supérieure d’Art de Bourges, 2006.
  • Résidence La Chambre Blanche, Québec, La Station, Nice, et la Chambre Blanche, Québec, Canada, 2006.
  • Sabadell, Espagne, partenariat entre la région Rhône-Alpes et la Catalogne, Art3, Valence, 2001.

Collections Publiques[modifier | modifier le code]

Publications (sélection)[modifier | modifier le code]

  •  MEDUSA, Bijoux et tabous, Musée d’art moderne de la Ville de Paris, Paris-Musées, Paris, 2017.
  • 25/25/25, Kunststiftung NRW, Dusseldorf, 2015.
  • Beyond Borders, Triennale de Beaufort, MuZEE, Ostende, Belgique, 2015.
  • Exit Riviera, livre d’artiste, ed. The Bells Angels, Ville de Clichy-la-Garenne et Air de Paris, Paris, 2012.
  • I GOT THE, monographie, contributions de Eva Svennung et textes de Jérôme Diacre, Éric Troncy et Joseph Mouton Un, Deux…Quatre Éditions, Clermont-Ferrand ; en partenariat avec Air de Paris, Paris ; En attendant les cerises Productions et Le Confort Moderne, Poitiers ; La Box et Le Transpalette, Bourges ; La Salle de bains, Lyon, 2007.
  • Jill Casparina, Art contemporain et lien social, ed. Cercle d’art, Paris, 2007.
  • Cat. L’égosystème, ed. La Station, Nice/Le Confort Moderne, Poitiers, 2006.
  • Ingrid Luche, texte de Cyril Jarton, ed. La Station, Nice et Ulisse Calipso, Naples, 2005.
  • OTEL otel, texte de Kathy Alliou, publication de l’École d’arts plastiques de Châtellerault, 2004.
  • Cat. Lee 3 Tau Ceti Central Armory Show, ed. Villa Arson, Nice, 2004.
  • Paul Ardenne, Un Art Contextuel, ed. Flammarion, Paris, 2002.
  • 49/3, #1, summer 01, ed. Les Presses du réel, Dijon, 2001.
  • Arcus 3, coffret de cartes postales, ed. Nürnberg/Nizza, Europäischer Kulturaustauch e. V., 1998.
  • Cat. Heiligenkreuzerhof, texte de Maxime Matray, ed. Villa Arson, Nice, 1997.
  • Ingrid Luche, Ulrich Strothjohann, Harald F. Müller, cat. Magazin 4-Vorarlberger Kunstverein, Bregenz, 1997.
  • Ingrid Luche, Galerie la tête d’Obsidienne, Fort Napoléon, La Seyne-sur-Mer et Villa Arson, Nice, 1995.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]