Incident de Wushe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
têtes coupées de Seediq devant un officier japonais

L'incident de Wushe (chinois : 霧社事件 ; pinyin : wùshè shìjiàn) ou incident de Musha (霧社事件, Musha jiken?) est un ensemble de rebellions et massacres punitifs qui opposèrent les aborigènes de Taïwan à l'envahisseur japonais.

La révolte des aborigènes qui commença en octobre 1930 fut la dernière révolte majeure sous l'occupation japonaise. Un groupe de Seediqs menés par Mona Rudao attaqua les militaires japonais au village de Wushe et en tuèrent plus de 130. En représailles, les Japonais contre-attaquèrent en lançant des armes chimiques sur les populations Seediq ; ils en tuèrent plus de 1 000.

Dans la culture[modifier | modifier le code]

L'incident de Wushe sert de trame au film de John Woo Warriors of the Rainbow: Seediq Bale sorti en 2011.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :