Ieva Kubliņa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ieva Kubliņa
image illustrative de l’article Ieva Kubliņa
Avec Bourges
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la Lettonie Lettonie
Naissance (35 ans)
Riga
Taille 1,93 m (6 4)
Situation en club
Poste intérieure
Carrière universitaire ou amateur
?
?
2000-2004
TTT Riga
Trinity Episcopal HS
Virginia Tech Hokies
Draft WNBA
Année 2004
Position 31e
Franchise Fever de l'Indiana
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2004
2004-2005
2005-2006
2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2012-2013
DKSK Miskolc
LT Vilnius
LT Vilnius
Montpellier
USO Mondeville
Dynamo Moscou
TTT Riga
USK Prague
USK Prague
Seat-Szese Györ
CJM Bourges
Seat-Szese Győr
Fenerbahçe SK
?
?
?
?
?
?
?
8,0
8,3
13,4
4,1[1]
11,1
7,3[2]
Sélection en équipe nationale **
2005- Drapeau : Lettonie Lettonie

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Ieva Kubliņa, née le à Riga (Lettonie), est une joueuse de basket-ball lettonne de 1,93 m évoluant au poste d'intérieure. Elle est une intérieure très mobile et qui sait s'écarter du panier pour valoriser son adresse à trois points.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formée en NCAA à Virginia Tech, elle est nommée joueuse ayant le plus progressé de la Conference Big East en 2002 et sélectionnée All-Big East First Team en 2003. Elle établit un nouveau record de contres de son université (256)[3]. Elle est en 2004 la première joueuse lettonne draftée en WNBA (31e choix par le Fever de l'Indiana)[4].

En 2005-2006, elle joue l'Euroligue avec Lietuvos Telekomas Vilnius (5,2 points et 3,2 rebonds en 19 minutes)[5]. En mars 2006, elle signe pour la fin de saison avec Montpellier[6] et poursuit l'année suivante son séjour en France à Mondeville.

Ailière forte d'1,93m, elle joue dans plusieurs pays européens pour y disputer tantôt l'Euroligue, tantôt l'Eurocoupe[4]. En 2008-2009, elle dispute la phase de poules pour le TTT Riga (9 matches à 9,1 points et 8,7 rebonds) puis deux rencontres avec l'USK Prague (8 points et 1,0 rebonds), club où passe la saison suivante entière pour 8,3 points et 5,7 rebonds en championnat et 7,4 points et 3,9 rebonds en Euroligue[7],[8].

Pour pallier la blessure d'Emmeline Ndongue pendant l'Euro 2011, Bourges la signe mi-juillet. Avec le club hongrois de Györ, elle tournait à 13,4 points et 6,2 rebonds en championnat et 12,7 points et 6,4 rebonds en Eurocoupe[9],[10]. Après neuf rencontres d'Euroligue (11,1 points, 6,6 rebonds et 2,2 passes décisives) quitte le club mi-janvier 2013 en raison de retards de salaires pour signer avec le club turc de Fenerbahçe SK [11].

Avec Fenerbahçe SK, elle atteint la finale de l'Euroligue perdue 82 à 56 contre UMMC Iekaterinbourg, dans une rencontre où elle ne marque 2 points et prend 3 rebonds[12].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

  • All-Big East Second Team (2004)
  • All-Big East First Team (2003)
  • All-Big East Tournament Team (2003)
  • Big East Conference Most Improved Player (2002)
  • Most Valuable Player of the Lady Luck Classic (2003)

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Membre de l'équipe nationale depuis 2005, elle participe aux Jeux Olympiques de 2008. En cinq rencontres, elle inscrit 47 points, dont 18 lors du revers concédé à la Corée du Sud[14].

Elle dispute l'Euro 2011 avec la Lettonie y obtenant 8,3 points (19/42 à 2 points et 10/26 à 3 points) et 5,2 rebonds[4]. Dans le match opposant les Lettonnes aux Françaises, Ndongue inscrit 6 points et 9 rebonds en 32 minutes contre 3 points et 3 rebonds en 32 minutes pour Ieva Kublina, pour une victoire balte 59 à 56 après prolongation[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ieva Kubliņa », Ligue féminine de basket (consulté le 7 août 2012)
  2. « Ieva Kubliņa », FIBA (consulté le 31 mars 2013)
  3. « Ieva Kublina », WNBA (consulté le 11 juillet 2011)
  4. a, b et c « Ieva Kublina », FIBA (consulté le 11 juillet 2011)
  5. « Ieva Kublina », FIBA (consulté le 11 juillet 2011)
  6. « Ieva Kublina à Montpellier », Basquetebol.org, (consulté le 11 juillet 2011)
  7. « Ieva Kubliba », Eurobasket.com (consulté le 11 juillet 2011)
  8. « Ieva Kubliba », Eurobasket.com (consulté le 11 juillet 2011)
  9. « Ieva Kublina à Bourges », Catch and shoot, (consulté le 11 juillet 2011)
  10. « Ieva Kublina », Eurobasket.com (consulté le 11 juillet 2011)
  11. « Ieva Kublina leaves Uni Gyor to likely join Fenerbahce », Love Women's Basketball, (consulté le 15 janvier 2013)
  12. a et b « UMMC Ekaterinburg crowned EuroLeague Women Champions, Candace Parker – Final Eight MVP » [archive du ], anglais : Love Women's Basketball, (consulté le 24 mars 2013)
  13. « Fenerbahce continue their Turkish league dominance by winning 8th consecutive title », anglais : Love Women's Basketball, (consulté le 6 mai 2013)
  14. « Ieva Kubliņa », sports-reference.com
  15. « Latvia-France », FIBA (consulté le 11 juillet 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]