IEEE 802.11n

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’informatique
Cet article est une ébauche concernant l’informatique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

IEEE 802.11n est un amendement au groupe de normes IEEE 802.11 (Wi-Fi) permettant une transmission de données par liaison sans fil.

Présentation[modifier | modifier le code]

La norme IEEE 802.11n, ratifiée en septembre 2009[1], permet d'atteindre un débit théorique allant jusqu'à 450 Mbit/s (en MIMO 3x3 : 3 antennes) sur chacune des bandes de fréquences utilisable ( 2,4 GHz et 5 GHz). Elle améliore les standards précédents : IEEE 802.11a pour la bande de fréquences des 5 GHz, IEEE 802.11b et IEEE 802.11g pour la bande de fréquences des 2,4 GHz.

Cette norme supportant 2 bandes de fréquences différentes, il existe des équipements simple-bande à 2,4 GHz (les plus anciens), des adaptateurs double-bande (2,4 GHz ou 5 GHz) ou double-radio : 2,4 GHz et 5 GHz simultanément.

Améliorations par rapport aux normes IEEE 802.11a/b/g[modifier | modifier le code]

La norme apporte des améliorations par rapport aux normes IEEE 802.11a/b/g grâce aux technologies suivantes :

  • Le MIMO (Multiple input multiple output), qui permet d'utiliser simultanément plusieurs antennes et plusieurs émissions spatiales pour les récepteurs et émetteurs.
  • Le regroupement de 2 canaux radio permet de doubler la bande passante crête.

Comparaison avec les autres normes IEEE 802.11[modifier | modifier le code]

v · d · m
Réseaux locaux 802.11 : standards physiques
Protocole
802.11
date[2] Fréquence largeur
de bande
Débit binaire par flux MIMO[3] Nombre
maximum
de flux
MIMO
Modulation Portée
Intérieur Extérieur
(GHz) (MHz) (Mbit/s) (mètres) (mètres)
802.11-1997 (d'origine) juin 1997 2,4 79 ou 22[4] 1, 2 Mbit/s NC FHSS, DSSS 20 m 100 m
802.11a sept 1999 5 20 6, 9, 12, 18, 24, 36, 48, 54 Mbit/s NC OFDM 35 m 120 m
3,7[A] 5 000 m[A]
802.11b sept 1999 2,4 22 1, 2, 5,5, 11 Mbit/s 1 DSSS 35 m 140 m
802.11g juin 2003 2,4 20 6, 9, 12, 18, 24, 36, 48, 54 Mbit/s 1 DSSS, OFDM 38 m 140 m
802.11n oct 2009 2,4 / 5 20 7,2 à 72,2 Mbit/s[B]
(6,5 à 65)[C]
4 OFDM 70 m (2,4 GHz)
35 m (5 GHz)
250 m[5]
40 15 à 150 Mbit/s[B]
(13,5 à 135)[C]
250 m[5]
802.11ac déc 2013 5 20 7,2 à 96 Mbit/s[B]
(6,5 à 86,7) [C]
8 OFDM 35 m[6]
40 15 à 200 Mbit/s[B]
(13,5 à 80)[C]
35 m[6]
80 32,5 à 433 Mbit/s[B]
(29,2 à 390)[C]
35 m[6]
160 65 à 866 Mbit/s [B]
(58,5 à 780)[C]
35 m[6]
802.11ad déc 2012 60 2,160 jusqu’à 6,75 Gbit/s[7] NC OFDM ou
simple porteuse
10 m[8]
802.11ah est. 2016[2] 0,9 1 à 8 0,6 à 8 Mbit/s[9] 1, 2 OFDM 100 m
Voir aussi : Wi-FiListe des canaux Wi-Fi
  • A1 A2  IEEE 802.11y est équivalent à la norme 802.11a mais utilise la bande de fréquence des 3,7 GHz. Elle n’est autorisée qu’aux États-Unis par la FCC.
  • B1 B2 B3 B4 B5 B6  avec intervalle de garde court (SGI).
  • C1 C2 C3 C4 C5 C6  avec intervalle de garde long.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Communiqué de presse de l'IEEE
  2. a et b (en) « Official IEEE 802.11 working group project timelines », IEEE,‎
  3. (en) « Wi-Fi CERTIFIED n: Longer-Range, Faster-Throughput, Multimedia-Grade Wi-Fi® Networks », Wi-Fi Alliance,‎ [PDF]
  4. WiFi, le standard 802.11 - Couche physique et couche MAC, page 8 - Easytp.cnam.fr, mars 2007 [PDF]
  5. a et b (en) Phil Belanger, « 802.11n Delivers Better Range », Wi-Fi Planet,‎
  6. a, b, c et d (en) « IEEE 802.11ac: What Does it Mean for Test? », LitePoint,‎ [PDF]
  7. (en) « WiGig and IEEE 802.11ad For Multi-Gigabyte-Per-Second WPAN and WLAN », Tensorcom Inc. [PDF]
  8. (en) White paper WLAN 802.11ad, page 3 rohde-schwarz.com, consulté en avril 2015 [PDF]
  9. (en) IEEE 802.11ah - low power, sub GHz Wi-Fi radio-electronics.com, consulté en février 2016

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]