IEEE 802.11b

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

IEEE 802.11b est un amendement appartenant au groupe de normes IEEE 802.11 (Wi-Fi) pour les réseaux informatiques locaux à liaison sans fil (WLAN) qui autorise une transmission de données à des débits allant jusqu'à 11 Mbit/s sur la bande de fréquences des 2,4 GHz. Cet amendement a été ratifié en 1999 et révisé en 2003.

Définition[modifier | modifier le code]

IEEE 802.11b permet une transmission point à multipoint en ligne de vue sur une distance allant jusqu'à 300 mètres avec des débits dépendant de la qualité du signal de 1, 2, 5,5 ou 11 Mbit/s. Cette norme utilise la méthode d'accès au media CSMA/CA spécifiée dans le standard de base IEEE 802.11 et relative à la sous-couche MAC de la couche liaison de données du modèle OSI. Au niveau de la couche PHY, celle-ci emploie la technique d'étalement de spectre par séquence directe (DSSS), les modulations BPSK et DQPSK pour les débits de 1 et 2 Mbit/s, la modulation CCK (Complementary Code Keying) et facultativement par commutation le schéma de codage PBCC (Packet Binary Convolutional Code) pour les débits de 5,5 et 11 Mbit/s. Ceci rend cette norme incompatible avec le standard IEEE 802.11a qui utilise la technique OFDM et la bande de fréquences des 5 GHz.

La plage des fréquences opérationnelles va de 2,4 à 2,4835 GHz et correspond à la bande libre ISM (Industrial, Scientific and Medical). La bande de fréquences de 83,5 MHz autorisée en Europe est découpée en 13 canaux séparés de 5 MHz. Chacun occupe une plage de fréquence de +/-11 MHz autour de sa fréquence centrale, soit une plage de 22 MHz, donc les canaux se chevauchent largement, .

Pour la France, les canaux utilisables sont les canaux de 1 à 13 avec historiquement une limitation à 10 mW de la puissance isotrope rayonnée pour:

  • Canal 1 : 2,412 GHz

...

  • Canal 10 : 2,457 GHz.
  • Canal 11 : 2,462 GHz.
  • Canal 12 : 2,467 GHz.
  • Canal 13 : 2,472 GHz.

La limitation de puissance pour les autres canaux à 100 MW s'applique à présent à tous les canaux de la bande des 2,4 GHz[1].

Comparaison avec les autres normes IEEE 802.11[modifier | modifier le code]

v · d · m
Réseaux locaux 802.11 : standards physiques
Protocole
802.11
date[2] Fréquence largeur
de bande
Débit binaire par flux MIMO[3] Nombre
maximum
de flux
MIMO
Codage / Modulation Portée
Intérieur Extérieur
(GHz) (MHz), (GHz) (Mbit/s), (Gbit/s) (mètres) (mètres)
802.11-1997 (d'origine) juin 1997 2,4 79 ou 22[4] MHz 1, 2 Mbit/s NC FHSS, DSSS 20 m 100 m
802.11a sept 1999 5 20 MHz 6, 9, 12, 18, 24, 36, 48, 54 Mbit/s NC OFDM 35 m 120 m
3,7[A] 5 000 m[A]
802.11b sept 1999 2,4 22 MHz 1, 2, 5,5, 11 Mbit/s 1 DSSS 35 m 140 m
802.11g juin 2003 2,4 20 MHz 6, 9, 12, 18, 24, 36, 48, 54 Mbit/s 1 OFDM 38 m 140 m
802.11n oct 2009 2,4 / 5 20 MHz 7,2 à 72,2 Mbit/s[B]
(6,5 à 65)[C]
4 OFDM 70 m (2,4 GHz)
12-35 m (5 GHz)
250 m[5]
40 MHz 15 à 150 Mbit/s[B]
(13,5 à 135)[C]
802.11ac déc 2013 5 20 MHz 6,5 à 346,8 Mbit/s 8 OFDM 12-35 m 300 m
40 MHz 13,5 à 800 Mbit/s
80 MHz 19,3 à 1733,2 Mbit/s
160 MHz 58,5 à 3466,8 Mbit/s
802.11ad déc 2012 57 à 71 GHz 1,7 à 2,16 GHz jusqu’à 6,75 Gbit/s[6] 3, 4, 6 OFDM ou
simple porteuse
10 m[7]
802.11af février 2014 0,054 à 0,79 6 à 8 MHz 1,8 à 568,9 Mbit/s 1, 2, 4 OFDM 100 m 1000 m
802.11ah mai 2017[2] 0,9 1 à 8 MHz 0,6 à 8 Mbit/s[8] 1, 2 OFDM 100 m
802.11ax 2019 2,4 / 5 20 MHz 8 à 143,4 Mbit/s 8 OFDM, OFDMA 12-35 m 300 m
40 MHz 16 à 286,8 Mbit/s
80 MHz 34 à 600,5 Mbit/s
160 MHz 68 à 1201 Mbit/s
802.11ay avril 2018 58,32 à 70,2 8,64 GHz 20 à 176 Gbit/s 8 OFDM, OFDMA 100 m 500
Voir aussi : Wi-FiListe des canaux Wi-Fi
  • A1 A2  IEEE 802.11y est équivalent à la norme 802.11a mais utilise la bande de fréquence des 3,7 GHz. Elle n’est autorisée qu’aux États-Unis par la FCC.
  • B1 B2 B3 B4 B5 B6  avec intervalle de garde court (SGI).
  • C1 C2 C3 C4 C5 C6  avec intervalle de garde long.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le "portail bandes libres" : les limitations de puissance dans la bande des 2,4 GHz arcep.fr, actualisé le 19 juin 2019
  2. a et b (en) « Official IEEE 802.11 working group project timelines », IEEE, (consulté le 28 juin 2017)
  3. (en) « Wi-Fi CERTIFIED n: Longer-Range, Faster-Throughput, Multimedia-Grade Wi-Fi® Networks », Wi-Fi Alliance, [PDF]
  4. WiFi, le standard 802.11 - Couche physique et couche MAC, page 8 - Easytp.cnam.fr, mars 2007 [PDF]
  5. (en) Phil Belanger, « 802.11n Delivers Better Range », Wi-Fi Planet,
  6. (en) « WiGig and IEEE 802.11ad For Multi-Gigabyte-Per-Second WPAN and WLAN », Tensorcom Inc. [PDF]
  7. (en) White paper WLAN 802.11ad, page 3 rohde-schwarz.com, consulté en avril 2015 [PDF]
  8. (en) IEEE 802.11ah - low power, sub GHz Wi-Fi radio-electronics.com, consulté en février 2016

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]