Huisserie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour la commune du département de la Mayenne, voir L'Huisserie.

En menuiserie, une huisserie est un terme collectif de deux poteaux et d'un linteau assemblés, qui forment la baie d'une porte dans une cloison de distribution[1]. Elle est habituellement fixée à la maçonnerie ou à l'ossature bois du bâtiment par des « pattes à scellement ».

Histoire du mot, étymologie[modifier | modifier le code]

Autrefois, le mot désignait en vieux français à la fois la porte (ou fenêtre) entière et son encadrement, et pouvait parfois être synonyme de huis[2].
Aujourd'hui, l'huisserie désigne un encadrement de porte ou d'une fenêtre en bois, métal ou PVC, composé de deux montants, d'une traverse supérieure et éventuellement d'un seuil[1].

L'huisserie constitue le dormant[1] et se trouve solidaire de la paroi.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c huisserie, sur le site larousse.fr
  2. Gorbett, N. L. (1970). Ancien français huis de la porte, huis de la fenestre. Romania, 91(362), 231-237

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • De Nancay S (1986). Huisseries et menuiseries plastiques. Equipement industriel, achats et entretien, 35(389), 77-86.