Huîtrier des Canaries

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Haematopus meadewaldoi

Haematopus meadewaldoi
Description de cette image, également commentée ci-après
Huîtrier des Canaries (Haematopus meadewaldoi)
Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Charadriiformes
Famille Haematopodidae
Genre Haematopus

Nom binominal

Haematopus meadewaldoi
Bannerman, 1913

Statut de conservation UICN

( EX )
EX  : Éteint

Synonymes

  • Haematopus niger meadewaldoi
  • Haematopus moquini meadewaldoi
  • Haematopus ostralegus meadewaldoi

L'Huîtrier des Canaries (Haematopus meadewaldoi) est une espèce disparue d'oiseaux qui vivait dans les îles Canaries. Le dernier spécimen récolté date de 1913. L'espèce a définitivement disparu dans les années 1940.

Description[modifier | modifier le code]

Cette espèce mesurait 40 cm de long, avec une grande tête et un front saillant, un bec orange et des yeux rouges, un plumage noir brillant et de grandes ailes pointues.

Régime alimentaire[modifier | modifier le code]

Elle se nourrissait de petits mollusques et de crustacés qu'elle arrachait des rochers ou sortait du sable à l'aide de son bec à extrémité obtuse et comprimé latéralement.

Reproduction[modifier | modifier le code]

L'Huîtrier des Canaries pondait un seul œuf, déposé directement sur le sable ou dans des cavités naturelles, sans construire de nid ; la durée d'incubation était de 23 jours.

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce était présente à Fuerteventura, Lanzarote, La Graciosa, Lobos, Montaña Clara et Alegranza.

Références externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Source[modifier | modifier le code]

  • (es) Manuel Alamo Tavio, Pedro Martin Gomez et Antonio Cardona Sosa, Asociación Canaria para Defensa de la Naturaleza, « Aves de Lanzarote en Peligro de Extincion », dans Nicolas De Paiz Pereyra, Aves y plantas de Lanzarote en Peligro de Extincion, Lanzarote, EXCMO - Cabildo Insular, , 53 p., p. 9