Histoire de la belle Mélusine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cette gravure sur bois, extraite de l'incunable en version néerlandaise, représente la rencontre entre la fée Mélusine et son futur époux, le comte Raymond. La plupart des illustrations de ce livre ont été créées spécialement pour l'impression de cette version[1].

L'Histoire de la belle Mélusine est un livre en prose rédigé par Jean d'Arras racontant l'histoire de Mélusine, composé entre 1392 et 1394, à la demande du duc Jean de Berry et de sa sœur Marie de France, duchesse de Bar.

Traductions[modifier | modifier le code]

Caractères typographiques utilisés pour l'incunable de 1491[2].

Une version traduite en néerlandais et intitulée Die wonderlike vreemde ende schone historie van Melusijnen ende van haren geslachten[3] (qui se traduit littéralement par La miraculeuse, bizarre et belle histoire de Mélusine et de sa lignée) a été imprimée le 9 février 1491 par Gherhaert Leeu à Anvers[1]. Pour la création de cet incunable, l'imprimeur a utilisé une nouvelle police d'écriture, appelée « drie-typen-in-één » et créée par Henric Van Symmen alias « de Lettersteker »[1]. Afin de rentabiliser le coût engendré par cet investissement dans un nouveau matériel d'impression, l'imprimeur a fait paraître un « prospectus » dans lequel il vante les qualités de son impression, à savoir une nouvelle traduction et l'utilisation de 46 gravures sur bois colorées et créées spécialement pour l'occasion, et non réutilisées comme il était coutume de le faire[1]. Le bas du prospectus comporte une zone où le libraire pouvait inscrire son nom et l'adresse de sa boutique afin de faire la promotion de cette nouvelle édition[1]. Le seul exemplaire conservé de ce prospectus se trouve au Deutsches Buch und Schriftmuseum à Leipzig[1]. Avant d’arriver dans les collections patrimoniales, l’exemplaire conservé à la Bibliothèque royale de Belgique a appartenu au bibliophile Constant-Philippe Serrure (1802-1872).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marcus de Schepper, Les Seigneurs du livre. Les Grands Collectionneurs du XIXe siècle à la Bibliothèque royale de Belgique, Bruxelles, Bibliothèque de Bruxelles, , 217 p. (ISBN 2-87093-164-6)
  • (nl) Petit Louis D., Bibliographie der Middelnederlandsche taal- en letterkunde, Leiden, Brill, , p. 222
  • (en) Lydia Zeldenrust, « Serpent or Half-Serpent? Bernhard Richel’s Melusine and the Making of a Western European Icon », Neophilologus, vol. 100/1,‎ , p. 19-41 (DOI doi:10.1007/s11061-015-9458-0, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]