Hewa Bora (Sud-Kivu)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hewa Bora.

Hewa Bora est un hameau (ou « maquis ») situé dans le secteur de Lulenge, territoire de Fizi, province du Sud-Kivu en République démocratique du Congo.

Géographie[modifier | modifier le code]

Hewa Bora se trouve assez haut dans la montagne sur le mont Makanga entre les villages Kibili et Kisengela[1] dans la région de Kilembwe, secteur de Lulenge.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1967, alors que Laurent-Désiré Kabila et le noyau des dirigeants du nouveau Parti révolutionnaire populaire - P.R.P. tentent de nouer des contacts avec des groupes nationalistes révolutionnaires bembe au Sud-Kivu pour disposer de combattants sur lesquels appuyer leur nouveau mouvement, ils se heurtent à une opposition sur le terrain. Kabila qui n'était pas en bons termes avec le « général » Shabani Mahulani Ndalo est fait prisonnier dans le village de Nondja par un chef rival des forces rebelles du secteur de Lulenge, Pierre Masoso, un commandant muBembe faisant partie de la « mouvance du maquis Shabani Ndalo ». Kabila sera libéré par le chef Kilenga Saleh, un membre des basiKilenga une famille régnante de Lulenge, puis sera emmené chez son « petit frère » Thomas Kilenga Musafiri, chef de la zone de Lulenge, un des quatre secteurs du territoire de Fizi.

Grâce au groupe de Kilenga qui formera le noyau dirigeant du « maquis » du P.R.P., Kabila s'installe près de Kilembwe, chef-lieu du secteur de Lulenge, sur le mont Makanga. Près d'un village déserté du nom de Yokwe, il établira la base de « Hewa Bora » (du kiswahili hewa bora : « air frais » ou « atmosphère excellente ») construite par un villageois du hameau Milanga, Kakozi Saleh : juste quelques cases où vivront Laurent-Désiré Kabila, et, Gabriel Yumbu, Ildephonse Masengho et Jeanson Umba[1], trois des sept membres fondateurs du P.R.P.

La région de Kilembwe est non seulement difficile d'accès, mais elle a une tradition de résistance et de combativité ; l’esprit très patriotique et révolutionnaire de la société bembe qui forme la majorité des organisateurs et des décideurs sur le terrain, créent d'excellentes conditions de base pour un « maquis » comme celui du P.R.P.

C'est à proximité de Hewa Bora sur le mont Esonga que le P.R.P. créera une autre base qui sera appelée « Hewa Bora II » ; c'est sur le mont Esonga que se trouvent les villages Tushombo et Mpiki[1],[2].

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Essai biographique sur Laurent-Désiré Kabila » Erik Kennes en collaboration avec Munkana N'Ge, Cahiers Africains n° 57-58-59, 2003 (p. 201)
  2. 1 Bref aperçu biographique de Joseph Kabila Kabange

Sources bibliographiques[modifier | modifier le code]

  • Erik Kennes en collaboration avec Munkana N'Ge : Essai biographique sur Laurent-Désiré Kabila, Collection Cahiers Africains, L'Harmattan (2003)