Henry de Bulkeley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Henry de Bulkeley
Fonctions
Membre du Parlement d'Angleterre
Membre du Parlement anglais de 1685-1687
Member of the 1680-81 Parliament
Member of the 1679 Parliament
Member of the 1681 Parliament
Biographie
Naissance
Décès
Formation
Activité
Père
Mère
Blanche Coytmore (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Sophia Bulkeley (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
François de Bulkeley
Anne Bulkeley (d)
Charlotte Bulkeley (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Membre de
Parlement de l'Exclusion Bill (en)
Parlement de l'Habeas Corpus (en)
Gray's InnVoir et modifier les données sur Wikidata
Titre honorifique
L'honorable

Henry Bulkeley, né avant 1659, fut Master of the Household (en) (intendant de la Maison royale) des rois Charles II et Jacques II d'Angleterre. Il fut membre du Parlement de l'Angleterre de février 1679 à [1]. Il est le fils de Thomas Bulkeley (1er vicomte Bulkeley) of Cashel par le roi Charles Ier d'Angleterre le , et de Blanche Coytmore.

Portrait de Frances Theresa Stuart sœur de Sophia par Peter Lely (1662-65).

Il a épousé en 1700 Sophia Stuart, sœur de Frances Stewart (1647-1702) « La Belle Stuart » (fille de Walter Stuart, troisième fils de Lord Blantyre), dont il eut entre autres :

Anecdote[modifier | modifier le code]

Lors d'une querelle, dans une taverne, l'opposant à George Etheridge, Fleetwood Sheppard (en) tenta de les séparer et reçu un coup de couteau sous l'œil.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir Ynys Môn (UK Parliament constituency), sur Wikipédia en anglais.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) J. Harold Wilson, « Rochester, Dryden, and the Rose-Street Affair », The Review of English Studies, Vol. 15, No. 59 (juillet 1939), p. 294-301.
  • (en) Tresham Lever, Godolphin- his life and times, J. Murray, 1952.
  • (en) Leslie Stephen, Sidney Lee, Dictionary of National Biography, rééd. Oxford Univ. Press, 1908-1909.
  • (en) C.J. Blake Forester, The Irish chieftains; or, A struggle for the crown, 1872.

Liens externes[modifier | modifier le code]