Henry Jouin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Henry Jouin
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Autres informations
Distinction
Œuvres principales
Henry Jouin, La sculpture dans les cimetières de Paris, 1897 (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Henry Jouin (1841-1913) est un historien de l'art, collectionneur et polémiste français du XIXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Henry Jouin est né à Angers le 30 janvier 1841. Il avait pour ambition de devenir prêtre mais dut abandonner en raison de sa santé fragile. Au lieu de cela, il embrassa une carrière de journaliste, rédigeant des articles sur l'art et l'économie dans la presse d'Angers. Il écrit en parallèle des textes polémiques sur les problèmes sociaux et politiques, d'un point de vue catholique. En 1874, il rejoint le Département des Beaux-Arts à Paris comme secrétaire de la Commission de l’Inventaire des Richesses Artistiques de la France et supervise la publication de ses volumes cataloguant les collections publiques françaises jusqu'en 1906. Il était secrétaire du Comité des Sociétés des Beaux-Arts des Départements ainsi que secrétaire de l'École Nationale des Beaux-Arts à partir de 1891. En Avril 1893, il est nommé Chevalier de la Légion d'Honneur. Il meurt le 11 août 1913 à Hermainville[1].

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]