Henry Bulwer-Lytton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bulwer-Lytton.
Henry Bulwer-Lytton
Henry Bulwer Vanity Fair 27 August 1870.JPG

« A superannuated diplomat »
Bulwer est caricaturé par Ape (Carlo Pellegrini) dans Vanity Fair, août 1870.

Fonctions
membre du Parlement du Royaume-Uni (d)
Conseil privé
Informations générales
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Membre de
9e Parlement du Royaume-Uni (d), 12e Parlement du Royaume-Uni (d), 11e Parlement du Royaume-Uni (d), 10e Parlement du Royaume-Uni (d), 20e Parlement du Royaume-Uni (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Arme
Mère
Elizabeth Barbara Lytton (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Frère
Palmarès
Distinction

Henry Bulwer-Lytton, (Henri Earle), () était un diplomate et écrivain britannique.

Après la mort de Lord Byron à Missolonghi, il se proposa comme commissaire pour gérer le prêt britannique à la Grèce insurgée à l'été 1824.

Il a rempli plusieurs postes diplomatiques (Washington et ambassadeur auprès de la Sublime Porte à Constantinople dès 1858) et il a publié plusieurs ouvrages.

Franc-maçon, il a été le premier grand maître de la Grande Loge de district pour la Turquie à l'obédience de la Grande Loge unie d'Angleterre en 1862[1].

Il est le frère d'Edward Bulwer-Lytton et l'oncle de Robert Lytton.


Références[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.
  1. Dorothe Sommer, Freemasonry in the Ottoman Empire, I. B. Tauris, Londres - New-York, 2015, p. 77.