Harold Furth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Harold P. Furth ( - ) est un physicien autrichien et américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Vienne il émigre aux États-Unis en 1941. Il sort diplômé de l'Université d'Harvard en 1951 puis reçoit un doctorat en 1960. Il travaille ensuite au Lawrence Livermore National Laboratory pendant plusieurs années avant de rejoindre le Princeton Plasma Physics Laboratory (en) où il passe le reste de sa carrière à étudier la physique des plasmas et la fusion nucléaire. Il est également professeur d'astrophysique à l'Université de Princeton.

À la fin des années 1960 il contribue à d'importants travaux théoriques sur la dynamique d'instabilités magnétohydrodynamiques dans des plasmas légèrement résistifs.

En 1981, il devient directeur du PPPL (Princeton Plasma Physics Laboratory) qu'il dirige jusqu'en 1990. Il réalise des expériences de fusion sur le plus gros tokamak du pays (TFTR; Tokamak Fusion Test Reactor).

Il est membre de la National Academy of Sciences et meurt d'une crise cardiaque.

Liens externes[modifier | modifier le code]