Tokamak Fusion Test Reactor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la physique
Cet article est une ébauche concernant la physique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le Tokamak Fusion Test Reactor (TFTR) (ou en français, réacteur d'essai de fusion Tokamak) est un réacteur à fusion nucléaire qui a été développé par le Princeton Plasma Physics Laboratory (PPPL) du département de l'Énergie des États-Unis, se trouvant sur l'Université de Princeton dans le New Jersey.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le TFTR a été en activité de 1982 à 1997 où il a permis de mieux comprendre la physique élémentaire des plasmas et fournis des informations pour la conceptions des futurs réacteurs[1].

Il a également fixé plusieurs records mondiaux, notamment dans les températures du plasma atteintes. Ainsi en 1985 il est le premier tokamak à atteindre une température de 100 millions °C et dix ans plus tard il atteint la température record de 510 millions °C [1].

En décembre 1993, il est le premier tokamak à fonctionner avec un combustible composé à 50 % de deutérium et à 50 % de tritium, ce qui rend le plasma plus stable qu'un combustible purement composé de deutérium. Ainsi il a pu générer une puissance de 10,7 millions de watts pendant quelques secondes en novembre 1994[1].

Référence[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (fr) « Achievements of the Tokamak Fusion Test Reactor », Princeton Plasma Physics Laboratory,‎ (consulté le 25 octobre 2007)