Hans-Joachim Kahler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Hans-Joachim Kahler
Naissance
Mörchingen (Alsace-Lorraine)
Décès (à 91 ans)
Hambourg
Origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Allégeance Flag of Germany (3-2 aspect ratio).svg République de Weimar (jusqu'en 1933),
Flag of Germany (1935–1945).svg Troisième Reich
Arme Heer
Grade Generalmajor
Années de service 1927-1945
Commandement Führer-Grenadier-Brigade
Conflits Seconde Guerre mondiale
Distinctions Croix de chevalier de la croix de fer avec feuilles de chêne

Hans-Joachim Kahler ( à Morhange - à Hambourg) est un général allemand de la Seconde Guerre mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hans-Joachim Kahler naît le , à Morhange, une ville de garnison animée du Reichsland Elsaß-Lothringen. Le district de Lorraine, est une zone fortement militarisée. Hans-Joachim Kahler se tourne naturellement vers le métier des armes. Il s’engage à 19 ans dans l’armée allemande. D’abord Fahnenjunker dans un régiment de cavalerie, le « Reiter-Regiment 14 », Kahler devient rapidement Leutnant, sous-lieutenant, en . Hans-Joachim Kahler est promu Oberleutnant, lieutenant, en 1934. Il est promu Rittmeister, capitaine de cavalerie, en 1938.

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Lorsque la guerre éclate, le capitaine Kahler est envoyé en Pologne, comme chef d’escadron. Il commande ensuite la « Panzerjäger-Abteilung 1 » de la 12e Panzerdivision sur le front ouest en mai-. En , Hans-Joachim Kahler est envoyé sur le Front Russe avec sa division. Promu Major, commandant, en 1942, Kahler est d’abord nommé Kommandeur du Kradschützen-Bataillon 22, un bataillon d'infanterie motorisé, avant de commander le 34e en . En , le commandant Kahler se distingue dans les environs de Seredina et de Ssewsk, ce qui lui vaut la croix de chevalier de la croix de fer, le , alors qu’il commande la Panzeraufklärungs-Abteilung 4, au sein du Panzergrenadier-Regiments 12.

Promu Oberstleutnant, Hans-Joachim Kahler commande le 5e Panzergrenadier-Regiment à partir du . Pour la défense de Desna, Kahler reçoit la très prisée la croix de chevalier de la croix de fer avec feuilles de chêne le , à la tête de son régiment. Promu Oberst, colonel, Kahler est nommé Kommandeur de la Führer Grenadier Brigade le , unité qui se bat alors en Prusse orientale. Le , le colonel Kahler est grièvement blessé. Il est transporté à l'hôpital, où il est promu Generalmajor le . Rattrapé par l’avancée des Alliés, le général Hans-Joachim Kahler est envoyé en captivité, où il restera jusqu’en 1946.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Fellgiebel, Walther-Peer : Die Träger des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939-1945. Friedburg, Podzun-Pallas, 2000.
  • Scherzer, Veit : Ritterkreuzträger 1939–1945; Die Inhaber des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939 von Heer, Luftwaffe, Kriegsmarine, Waffen-SS, Volkssturm sowie mit Deutschland verbündeter Streitkräfte nach den Unterlagen des Bundesarchives Jena, Scherzers Miltaer-Verlag, 2007.

Liens externes[modifier | modifier le code]