Hôtel des troupes de montagne de Grenoble

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hôtel des troupes de montagne
Image dans Infobox.
L'hôtel des troupes de montagne avant son ravalement.
Présentation
Construction
1863-1868
Localisation
Pays
Commune
Grenoble
Coordonnées
Localisation sur la carte de Grenoble
voir sur la carte de Grenoble
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg


L'hôtel des troupes de montagne est un bâtiment militaire situé place de Verdun à Grenoble. Il abrite les bureaux du général commandant la 27e brigade d'infanterie de montagne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Construit de 1863 à 1868 à la demande du maréchal Randon[1], l'édifice de 2 500 m2 répartis sur trois niveaux est construit par l'architecte Jean-François Delarue sur l'emplacement de l'ancien Hôtel du gouverneur sous l'ancien régime. Il est alors situé sur la nouvelle place d'Armes qui vient d'être dessinée et porte à ses débuts le nom d'Hôtel de division. La place est dénommée place de la Constitution en en référence au sénatus-consulte du 21 mai 1870 fixant la Constitution de l'Empire, puis prend le nom de place de Verdun en 1916.

L'édifice est actuellement le siège de la direction de la 27e brigade d'infanterie de montagne. Il porte près de son portail droit une plaque en mémoire d'Albert de Seguin de Reyniès, commandant du 6e bataillon de chasseur alpin, arrêté à cet endroit par la gestapo le alors qu'il venait relever son courrier à l'hôtel de la division alpine[2]. En mémoire, son nom sera donné à la caserne Reyniès de Grenoble, transférée vers 1980 au quartier de Reyniès à Varces.

En 2016, l'édifice fait l'objet d'une rénovation complète de ses façades. Il peut faire l'objet de visites lors des journées du patrimoine afin de faire découvrir son ameublement, ses décors muraux ainsi que son escalier en marbre dont le plafond constellé d'abeilles dorées devait rappelé les attributs impériaux de Napoléon III.

Sa façade est classée à l'Inventaire général du patrimoine culturel.

Galerie[modifier | modifier le code]

Article annexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :