Guerre entre Babylone et l'Assyrie de 1235 av. J-C

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Guerre assyro-babylonienne de 1235 av. J-C

Informations générales
Date Vers 1235 av. J-C.
Casus belli Occupation de Râpiqum et d'Arrapha par les Babyloniens.
Issue Victoire assyrienne et instauration d'un État vassal des Assyriens à Babylone.
Belligérants
BabyloneEmpire assyrien
Commandants
Kaštiliaš IVTukuti-Ninurta Ier

La guerre de Babylone contre l'Assyrie menée sous le roi babylonien Kaštiliaš IV semble avoir eu lieu vers 1235 av. J-C[1]. Les Babyloniens profitent d'une guerre entre le Naïri et l'Assyrie pour attaquer et occuper Râpiqum et Arrapha[1]. Cependant, les troupes babyloniennes ne résistent pas à la contre-attaque assyrienne et le roi Kastiliaš IV lui-même est fait prisonnier[1]. Babylone est ensuite pillée et ses fortifications rasées[1]. La statue de Marduk est emmenée en Assyrie et les autres temples de la ville sont aussi soumis au pillage[1]. Enfin, les Assyriens installent des rois vassaux dans la ville jusque 1217 av. J-C[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Dictionnaire de la civilisation mésopotamienne, Sous la direction de Francis Joannès, Editions Robert Laffont (2001), p. 863