Gruppe SPUR

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gruppe SPUR (ou SPUR) est un groupe de l’avant-garde artistique fondé en 1958 Munich par les peintres Heimrad Prem, Helmut Sturm, Hans-Peter Zimmer et le sculpteur Lothar Fischer. Il a contribué de façon significative à l’avant-garde allemande après la seconde guerre mondiale. Il a été lié un temps à l’Internationale Situationniste.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les artistes de SPUR se rencontrent à l’Académie des Beaux-Arts de Munich. Ils constituent en 1957 un groupe qui dure jusqu’en 1965. Les membres de SPUR ont formé, avec le groupe CoBrA et les représentants du groupe formé autour de Guy Debord, ainsi que d’autres artistes, écrivains et essayistes, l’Internationale Situationniste. Les artistes concernés se sont aussi bien souciés de problèmes plastiques que de questions politiques et sociales.

Le groupe a publié, en 1960 et 1961, sept brochures intitulées « SPUR ». La plus célèbre porte le numéro 6 : richement illustré, tiré à 1500 exemplaires, c’est le seul numéro imprimé en couleurs.

À la fin du troisième congrès de l’Internationale Situationniste, le groupe distribue, le 21 avril 1959 à Munich, son manifeste, le tract intitulé « Un putsch culturel pendant votre sommeil! » Les signataires sont Heimrad Prem, HP Zimmer, Helmut Sturm, Gretel Stadler, Lothar Fischer, Asger Jorn, Dieter Rempt, Erwin Eisch, et G. Britt. Le tract s’oppose au milieu de l’art en termes virulents : « Celui qui veut créer la culture, il lui faut détruire la culture ». Les artistes dénient à l’art tout rapport à la vérité et parlent de l’art abstrait comme d’un « chewing-gum remâché cent fois ». Ils revendiquent « le kitsch, la merde, la boue originaire, le désert », et prophétisent une peinture « polydimensionnelle ». Ils se conçoivent comme une « troisième vague » au sein de la tradition inaugurée par le tachisme, dada, le futurisme et le surréalisme. Le manifeste se termine par les formules incantatoires « Nous sommes la troisième vague ! Nous sommes toute une mer de vagues (situationnisme) ! Nous sommes les peintres de l’avenir ! »

Un des plus spectaculaires procès pour blasphème de la République fédérale d’Allemagne s’est tenu contre le groupe. Heimrad Prem, Helmut Sturm, HP Zimmer et Dieter Kunzelmann sont condamnés en première instance à des peines de plusieurs mois de prison ferme pour diffusion d’écrits obscènes. En appel, les peines sont assorties de sursis.

À partir de 1965, les membres de SPUR rejoignent le groupe « Wir » (« nous ») et forment ensemble le groupe « Geflecht » (« réseau »).

Membres de SPUR[modifier | modifier le code]

Les membres de SPUR sont Erwin Eisch (né en 1927), Lothar Fischer (1933-2004), Heimrad Prem (1934-1978), HP Zimmer (1936-1992), Helmut Sturm (1932-2008).

Dieter Kunzelmann (1939-2018) rejoint le groupe en 1960, il en est le théoricien et édite la revue SPUR. Auteur et signataire de diverses brochures, dont le manifeste de janvier. Il quitte cependant le groupe dès 1962 au moment de son départ pour Berlin.

Le groupe constitue la section allemande de l’Internationale Situationniste jusqu’à son exclusion au début de l'année 1962[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Marie Apostolidès, Debord. Le Naufrageur, Paris, Flammarion, 2015, p. 218-220.

Liens externes[modifier | modifier le code]