Gott mit Uns

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gott mit Uns (« Dieu avec nous ») est une devise militaire allemande. Depuis 1701 c'est la devise de la maison royale de Prusse, du kaiser, et est donc une composante des emblèmes militaires. Elle sera utilisée après la fin de la monarchie par la Reichswehr, puis par la Wehrmacht ainsi que par la Bundeswehr jusque dans les années 1960.

Origine[modifier | modifier le code]

Dans la bible, l'évangile de Matthieu (1:23), se référant aux prophéties du livre d'Isaïe (7:14), appelle Jésus l'Emmanuel ( עמנואל), soit : Dieu avec nous, ou Gott mit uns en allemand. Le verset en grec s'écrit « εμμανουηλ ο εστιν μεθερμηνευομενον μεθ ημων ο θεος », soit « on lui donnera pour nom Emmanuel, ce qui se traduit par : Dieu avec nous ».

La formule se trouve également dans le Livre de Judith (13,11).

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce sont les chevaliers teutoniques qui utilisèrent pour la première fois ces mots. Au XVIIe siècle, lors de la guerre de Trente Ans, le roi Gustave II Adolphe de Suède utilise ces mots aux batailles de Breitenfeld, Lützen et Wittztock, comme cri de guerre, ou comme moyen de reconnaissance pour demander un mot de passe[1],[2],[3]. L'armée de la Marche de Brandebourg utilise également ces mots lors de la guerre. En 1701, Frédéric I de Prusse change son blason de prince-électeur de Brandebourg, en faisant apparaître les mots Gott mit uns sur le piédestal.

La devise figure sur les ceinturons des soldats allemands lors de la première et de la seconde guerre mondiale. Les SS arborent, eux, la devise Meine Ehre heißt Treue. Après guerre, l'inscription est remplacée en 1962 par la devise de l'Allemagne fédérale, Einigkeit, Recht, Freiheit (Unité, Droit et Liberté) ; la police fera le changement dans les années 1970.

La devise est également employée dans l’empire russe sous la forme « съ нами Богъ » (s nami Bog, avec nous Dieu)[réf. nécessaire]. Un chant orthodoxe du XIXe siècle s'intitule S'nami Bog[4].

Représentations[modifier | modifier le code]

Le Monument de la Bataille des Nations de Leipzig arbore la citation, au-dessus de la représentation de l'archange Saint Michel.

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) John; Haldon, Warfare, State and Society in the Byzantine World, Taylor & Francis, Inc., (ISBN 978-1-85728-495-9), p. 24
  2. (en) The English Emblem Tradition: Volume 3: Emblematic Flag Devices of the English Civil Wars, 1642-1660 Index Emblematicus, University of Toronto Press, , xxiv
  3. (en) Richard Brzezinski, The Army of Gustavus Adolphus (2): Cavalry (Men-at-Arms), Osprey Publishing, (ISBN 1-85532-350-8, lire en ligne), p. 21
  4. « Chant orthodoxe russe - S'nami Bog », sur chorale Mélisande, 5 aooût 2015 (consulté le 20 juillet 2017)
  5. (en) « Album Details, Tracklist and Artwork for Carolus Rex! », (consulté le 22 mars 2013)
  6. (en) Kouta Hirano, Hellsing, vol. 1, Shōnen Gahosha, (ISBN 159307056X)