Gorguts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gorguts
Description de cette image, également commentée ci-après
Luc Lemay, sur scène.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau du Canada Canada
Genre musical Death metal technique, metal avant-gardiste
Années actives Depuis 1989
Labels Olympic Recordings, Roadrunner Records, Slipdisc Records
Site officiel www.gorguts.com
Composition du groupe
Membres Luc Lemay
Kevin Hufnagel
Colin Marston
Patrice Hamelin
Anciens membres Voir anciens membres

Gorguts est un groupe de death metal technique canadien, originaire de Sherbrooke, au Québec. Formé en 1989 par Luc Lemay, le groupe s'oriente vers le metal avant-gardiste avec l'album Obscura. En 2002, le suicide du batteur Steve MacDonald amène à la suspension du groupe, jusqu'à l'annonce de son arrêt en 2004, ainsi que la formation par les membres Luc Lemay et Steeve Hurdle du groupe Negativa (qui publiera un EP en 2006). En 2008, Luc Lemay annonce une réactivation de Gorguts en parallèle. Steeve Hurdle décède en mai 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1989-1993)[modifier | modifier le code]

Gorguts est formé en 1989 par Luc Lemay (chant et guitare), Sylvain Marcoux (guitare), Éric Giguère (basse) et Stéphane Provencher (batterie). Ils enregistrent leur première démo, ...And then Comes Lividity, en 1990, qui les mèneront à signer au label Roadrunner Records[1]. Leur premier album, Considered Dead, fait participer le guitariste James Murphy sur la chanson Inoculated Life et Chris Barnes aux chœurs sur les chansons Bodily Corrupted, Rottenatomy et Hematological Allergy[1].

En 1993, ils enregistrent leur deuxième album, The Erosion of Sanity, qui est plus expérimental et technique que Considered Dead. Cependant, il coïncide avec le déclin de popularité du death metal, et Roadrunner Records décide de renvoyer le groupe[1]. Le groupe cesse de jouer pendant cinq ans, de nombreux fans pensant qu'il s'était séparé[1].

De Obscura à la séparation (1998-2005)[modifier | modifier le code]

En fait, l'écriture de leur troisième album est terminée en 1993. Seulement, par manque des labels, l'album est repoussé à de nombreuses reprises[2]. Lemay, le seul membre original restant, revient en 1998 au label Olympic Recordings avec une nouvelle formation comprenant Steeve Hurdle (guitare), Steve Cloutier (basse) et Patrick Robert (batterie)[1]. Sous cette formation, ils enregistrent leur troisième album studio, Obscura, qui sera considéré comme « l'un des albums les plus progressifs, dans et en dehors du metal[3]. »

Après Obscura, Hurdle quitte le groupe et est remplacé par Dan Mongrain du groupe de death technique Martyr, et Robert est remplacé par Steve MacDonald à la batterie[1]. Le nouvel album de Gorguts, From Wisdom to Hate, est publié en 2001. L'album est stylistiquement un mélange entre leurs premiers albums et Obscura. Lemay, principal compositeur de l'album, a expérimenté plusieurs sons, plus que des notes, en riffs, notamment sur la chanson Inverted qui fait usage de pick-slides, pick tapping et picking traditionnel[4].

Steve MacDonald, qui souffrait de dépressions récurrentes, se suicide en 2002, ce qui mène finalement à la séparation des Gorguts en 2005[5],[6]. Lors d'un entretien, Lemay explique que « quand j'ai décidé de dissoudre le groupe en 2002 ou 2003… après la mort de Steve MacDonald, je ne voulais plus faire de musique et je voulais travailler le bois à plein temps. Je suis très fier de tout ce qu'a accompli le groupe, alors c'était bon pour moi… Pas de regret et encore moins de sentiment de ne pas en avoir terminé[7]. » Lemay quitte Montréal, « parce que j'en avais assez d'y habiter. Je voulais me rapprocher de là où j'ai grandi et de la nature dans un sens. Après la mort de Steve, Je ne voulais plus faire de musique[8]... » En 2006, Steeve Hurdle demande à Lemay de se joindre au groupe de Hurdle, Negativa[6], ce que Lemay accepte[8].

Reformation et Colored Sands (2008-2013)[modifier | modifier le code]

En décembre 2008, une démo de Gorguts fait surface sur le web, et Lemay lui-même confirme une reformation à venir du groupe avec Colin Marston, Kevin Hufnagel et John Longstreth[9]. Gorguts joue de nouveau sur scène et commence à écrire de nouvelles chansons, mais Lemay explique que le groupe n'enregistrera rien avant fin 2010, et prévoit un album pour 2011[10]. En mai 2012, Steeve Hurdle décède à la suite de complications liées à une opération chirurgicale[11]. Des démêlés judiciaires concernant l'ancien contrat du groupe avec Olympic Records repoussent la sortie de l'album. Olympic a été racheté par Century Media, et Lemay souhaitait renégocier le contrat du groupe[8].

Le groupe signe avec Season of Mist et révèle un nouvel album intitulé Colored Sands, qui sera publié le 23 août 2013. Inspiré par Opeth et l'album The Incident de Porcupine Tree, Lemay tente d'écrire des chansons plus progressive[12]. Le morceau classique The Battle of Chamdo est composé par Lemay au piano. Colored Sands est nommé d'un Juno Award en 2014[13].

Pleiades' Dust (depuis 2014)[modifier | modifier le code]

John Longstreth, dont les horaires de répétitions d'Origin étaient incompatible à ceux de Gorguts, se sépare du groupe en 2014. Il est remplacé par Patrice Hamelin, qui joue en live avec Gorguts depuis 2011.

Lemay annonce que Gorguts est en train de travailler sur un nouvel album qui comprendra une chanson longue. Pleiades' Dust, l'EP qui en résulte, est publié le 13 mai 2016. Il s'agit d'un album-concept parlant de la Maison de la sagesse à Bagdad pendant les heures sombres de l'Europe. Le 25 juillet 2016, le groupe annonce une tournée nord-américaine pour octobre 2016 avec Intronaut et Brain Tentacles en soutien à Pleiades' Dust[14],[15].

Style musical et influences[modifier | modifier le code]

Le style musical de Gorguts évolue constamment depuis la formation du groupe, passant d'un death metal relativement sombre et brutal à un style incroyablement complexe de death metal technique avant-gardiste. Dans les derniers albums, la musique du groupe se caractérise par une écriture structurellement complexe accompagnée de morceaux de guitare dissonante[16],[17]. Luc Lemay explique s'inspirer d'Opeth, Deathspell Omega, et Porcupine Tree[18].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Luc Lemay - chant, guitare (1989–2005, depuis 2008)
  • Kevin Hufnagel - guitare (depuis 2009)
  • Colin Marston - basse (depuis 2009)
  • Patrice Hamelin - batterie (depuis 2014)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Carlo Gozzi – basse (1989)
  • Gary Chouinard – guitare (1989–1990)
  • Sylvain Marcoux – guitare (1989–1993)
  • Stéphane Provencher – batterie (1989–1993)
  • Éric Giguère – basse (1990–1993)
  • Steve MacDonald – batterie (1993–1995, 1998–2002, décédé en 2002)
  • Steeve Hurdle – guitare, chant (1993–1999, décédé en 2012)
  • Steve Cloutier – basse (1993–2004)
  • Patrick Robert – batterie (1996–1998)
  • Dan Mongrain – guitare (1999–2001)
  • John Longstreth – batterie (2009–2014)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1991 : Considered Dead
  • 1993 : The Erosion of Sanity
  • 1998 : Obscura
  • 2001 : From Wisdom to Hate
  • 2013 : Colored Sands
  • 2016 : Pleiades' Dust

Compilations et live[modifier | modifier le code]

  • 2003 : ...And then Comes Lividity / Demo Anthology (1990 à 1995)
  • 2006 : Live in Rotterdam (1993)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f (en) William York, « Gorguts > Biography », AllMusic, Macrovision (consulté le 24 février 2009).
  2. (en) « Classic Albums Revisited: Gorguts – ‘Obscura’ | ZT Mag Featured News », sur www.ztmag.com (consulté le 27 août 2016).
  3. (en) « Gorguts: Colored Sands Album Review | Pitchfork », sur pitchfork.com (consulté le 27 août 2016).
  4. (en) « From Wisdom to Hate - Gorguts | Songs, Reviews, Credits | AllMusic », sur AllMusic (consulté le 26 août 2016)
  5. (en) (en-US) « GORGUTS Drummer Commits Suicide », (consulté le 26 août 2016).
  6. a et b (en) Garry Sharpe-Young, « Gorguts - Biography », Rockdetector (consulté le 22 septembre 2016).
  7. (en) « Interview with Gorguts « Teeth of the Divine », sur teethofthedivine.com (consulté le 26 août 2016).
  8. a, b et c (en) « Colored Sands In An Hourglass – An Interview With Gorguts | Ghost Cult Magazine », (consulté le 27 août 2016).
  9. (en) « Reformed GORGUTS Working on New Material », Blabbermouth.net, Roadrunner Records, (consulté le 22 septembre 2016).
  10. (en) « Brighten Your Day with Some New Gorguts », MetalSucks, .
  11. (en) « Avis de décès, Steeve Hurdle », Coopérative funéraire de l'Estrie, (consulté le 27 mai 2012).
  12. (en) Joe DeVita, « Gorguts’ Luc Lemay Offers Track-By-Track Conceptual Breakdown of ‘’Colored Sands’’ », Loudwire, (consulté le 12 avril 2014).
  13. (en) « PROTEST THE HERO, GORGUTS, ANCIIENTS Among JUNO AWARDS Nominees », (consulté le 22 septembre 2016).
  14. (en) « Gorguts Announce North American Tour with Intronaut » (consulté le 26 août 2016).
  15. (en) (en) « Gorguts News: GORGUTS | Season of Mist, Metal Label », sur season-of-mist.com (consulté le 26 août 2016).
  16. (en) « Gorguts Release Dissonant New Track 'Besieged' », sur Loudwire (consulté le 27 août 2016).
  17. (en) « Gorguts – Pleiades’ Dust | Echoes And Dust », sur echoesanddust.com (consulté le 27 août 2016).
  18. (en) « Gorguts Leader Luc Lemay Talks New Album, Influences + More », sur Loudwire (consulté le 27 août 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]