Giuseppe Antonio Petrini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Petrini.
Giuseppe Antonio Petrini
Giuseppe Antonio Petrini 001.jpg

Sainte famille, Lugano, musée municipal des Beaux-Arts.

Naissance
Décès
Activité

Giuseppe Antonio Petrini né à Carona le et mort à Lugano le [1], est un peintre baroque suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du sculpteur Marc-Antoine Petrini et de Lucia Casella et originaire du canton du Tessin, il fait probablement son apprentissage auprès du peintre Bartolomeo Guidobono après 1700, à Gênes et Turin. Il s'inspire du Caravage, de Andréa Pozzo, John Serodine, et imite parfois l'art de Rembrandt. Il est surtout connu pour ses peintures religieuses et ses portraits[2]. Il est cité entre 1711 et 1753 comme fabbriciere de l'église de Madonna d'Onegro à Carona.

La grande vente aux enchères en 2015 du mobilier du Château d'Hauteville a dispersé une série de tableaux attribuables à cet artiste qui a beaucoup travaillé pour la famille d'Herwarth, propriétaire de ce château de 1734 à 1760. Il a orné les plafonds d'une grande demeure entre cour et jardin que possédait cette famille à la place du Marché, à Vevey (démolie), mais aussi et surtout les murs du grand salon du château d'Hauteville, qui a conservé ce décor colossal[3].

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Laura Damiani Cabrini, « Petrini, Giuseppe Antonio » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  2. Article Giuseppe Antonio Petrini du SIKART en ligne.
  3. Petrini ritrovati (catalogo a cura di Chiara Naldi), Galleria Canesso, Lugano 2016

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Giuseppe Antonio Petrini, catalogue d'exposition, Lugano, Villa Malpensata, Galleria civica, 1991.
  • Petrini ritrovati (catalogo a cura di Chiara Naldi), Galleria Canesso, Lugano 2016.

Liens externes[modifier | modifier le code]