Giovanni Battista Ricci

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Giovanni Battista Ricci
Image dans Infobox.
Giovanni Battista Ricci et Cristoforo Greppi, fresque dans San Francesco a Ripa, Rome
Naissance
Vers 1537
NovareVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Nom de naissance
Luca Saltarello
Autres noms
Il Novara
Activité
Maître
Mouvement

Giovanni Battista Ricci, surnommé Il Novara, né à Novara vers 1537 et mort à Rome en 1627, est un peintre italien de la fin de la période maniériste et du début du baroque, actif principalement à Rome.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ricci, né en Lombardie, s'installe à Rome sous le pontificat du pape Grégoire XIII et s'inscrit à la confrérie des peintres romains en 1581. Il participe de 1590 à 1593 à l'élaboration des fresques de la Scala Santa de la basilique Sainte-Marie-Majeure et à la décoration de San Marcello, de 1597 à 1613.

Influencé par le style de Federico Zuccari[1], il travaille en 1611 aux décors de la Bibliothèque apostolique vaticane, où il peint les fresques des deux Salles Paulines, commande du pape Paul V, ainsi qu'à celles de l'église Santissima Trinità dei Pellegrini[2].

De 1617 à 1620, Ricci collabore avec son compatriote lombard Cristoforo Greppi (en) au projet et à la réalisation des fresques de la chapelle Castellani de San Francesco a Ripa[3]. Ricci et ses élèves réalisent des peintures et des fresques de l'église San Giacomo Scossacavalli (en) du Borgo, détruite en 1937[4].

Ricci est resté célèbre pour ses esquisses au crayon et à l'encre brune ; quelques études à la craie nous sont également parvenues[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) « Giovanni Battista Ricci », sur treccani.it (consulté le ).
  2. (it) « Giovanni Battista Ricci » [PDF], sur un site de la mairie de Novare (consulté le ).
  3. (it) « Giovan Battista Ricci and Cristoforo Greppi at the Castellani Chapel in S. Francesco a Ripa, Rome », Burlington Magazine, no 145,‎ , p. 366-370.
  4. (it) Anna Cambedda, La demolizione della Spina dei Borghi, Rome, Fratelli Palombi Editori, (ISSN 0394-9753), p. 50.
  5. (it) R. Eitel-Porter, « Giovanni Battista Ricci da Novara », Disegno, giudizio e bella maniera. Studi sul disegno italiano in onore di Catherine Monbeig Goguel, Milan, P. Costamagna, F. Harb, and S. Prosperi Valenti Rodino, Silvana Editoriale, Cinisello Balsamo,‎ , p. 108-109.

Liens externes[modifier | modifier le code]