Georges Moquay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Georges Moquay
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Activité
Mère
Fratrie

Georges Moquay, né en France en 1970, est un artiste, peintre et plasticien français. Il est le fils de Daniel Moquay et de Rotraut.

Parcours[modifier | modifier le code]

De sa naissance jusqu'en 1982, Georges Moquay vit avec sa famille entre la France (Paris) et l’Espagne (Ibiza). avant de partir, à 12 ans, avec les siens pour s'installer près de Phoenix, en Arizona (États-Unis). Après ses études secondaires à Phoenix et son service national accompli, en 1991, comme interprète, bosco, timonier et tireur d'élite dans la marine française à bord de "L'Orage", Georges Moquay revient en Arizona pour étudier, à l’Université, la photographie et l’histoire de l’art. À partir de 1995, il a beaucoup voyagé et peint. Il a exposé dans de nombreux espaces et galeries en Arizona, en France, en Espagne, en Australie, au Maroc[1]...

Depuis les années 2000, il vit et travaille essentiellement à Paris, dans son atelier du XIe arrondissement, multipliant les expériences artistiques et plasticiennes autour de la peinture, de la musique, de la vidéo[2]. Il a aussi tourné dans le film de Richard Bohringer « C’est beau une ville la nuit ».

Présence[modifier | modifier le code]

Georges Moquay a déjà bénéficié de nombreuses expositions personnelles tant en France qu'aux États-Unis. Une grande exposition: "Georges Moquay Style" s'est notamment tenue pendant l'été 2007 à la Galerie Guy Pieters[source insuffisante][3], à Saint-Paul-de-Vence, près de la Fondation Maeght. En 2010 il a participé à "Miami art Basel" et à une roof top party importante: " Charity arts for Haïiti", En 2011, il expose de janvier à mars à l'"Optic Studio" à Phoenix (Arizona), (718 n 4th street, Phoenix). Une exposition des peintures de Georges Moquay, " Toxic remedy ", est aussi prévue à New-York, chez David De Buck, 511 W 25 th St. (Suite 502) du au . Sa participation à l'exposition Les Vierges de Noël () a créé l'événement[réf. nécessaire][réf. nécessaire], sa vierge ayant été sortie de l'Église Saint-Sulpice durant la nuit.

Expositions[modifier | modifier le code]

  • 2018 mairie du 15e arrondissement de Paris[4]
  • 2014 Exposition StreetJungle inedite chez Ellia art Gallery paris 6e 9 rue Christine .
  • 2014 Exposition Chez Marc Quercy, 11 quai François Mauriac 2014 . Paris 75013 (en face du bateau phare, à côté la BFM) De février à décembre...
  • 2013 Trippin’Morocco, La Galerie 38, Casablanca[5],[6],[7],[8],[9]
  • 2012 Galerie Caroline Bober, Paris
  • Galerie Caroline Bober 32 rue Jean Mermoz 75008 Paris (à partir du )
  • Galerie de Buck - Scope Basel Opening reception:June 12June 12 - June 17, 2012
  • "Les Vierges de Noël" de ARTofNOW à l'Église Saint-Sulpice, Paris Du 7 au
  • "Art of Now expositions des Vierges de Noel Espace St Sauveur - Issy du au
  • "Fiac Paris "
  • "David de Buck Gallery " New-York, du au
  • "Optic Studio" [10] (Phoenix) du au
  • "Miami art Basel" 2010.
  • " Charity arts for Haïiti", 2010.
  • Opera Gallery, Paris, Londres (en permanence)
  • "Le Bataclan", Paris, au (2010)
  • Galerie Chappe, Paris (2008)
  • Galerie Guy Pieters, Saint-Paul-de-Vence (2007)
  • Galerie Les Lices, Saint-Tropez (2007)
  • Galerie Guy Pieters, Knokke-le-Zoute, Belgique (2006)
  • Le Bal de la Rose, Monaco. Affiches, visuels, invitations. (2006)
  • Galerie Gmurzynska, Saint-Moritz Suisse, Expo collective (2006)
  • Café de Paris, Paris (2005)
  • Concert MD GT White (2005
  • "Le Débarcadère", Paris (avril-oct 1997; avril-); mai-juin 1999; août-oct. 2000; févr. 2002).
  • "Ki'zho Gallery", Phoenix, Arizona (2001)
  • Banque CIC, Paris (juin-)
  • Who's next , "CRE 8 Bastille", Paris (2000)
  • Bronte Beach, Australie (1997)
  • Restaurant "Via Palissy" à Saint-Germain des Près, Paris (mars-)
  • Paradise Valley Gallery, Arizona (1995-1996)
  • Fynch Gallery, Phoenix, Arizona (sept.1995)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]