Gaurî

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2008).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Gaurî est un des noms de la déesse Pârvatî signifiant « La Dorée », « Jaune d'or ».

Elle n'acquit ce nom qu'au prix d'une longue ascèse. D'un teint plus sombre que son divin mari, le blanc Shiva, elle fut raillée par celui-ci qui la traita de noiraude (Kali)[1]

Furieuse, elle partit dans la montagne afin de se livrer à l'ascèse en vue d'obtenir un teint doré. Au terme d'une longue période, Brahmâ accéda à sa requête. Désormais d'un beau teint doré, on l'appela Gaurî.

Kâlî reçoit parfois cette épithète sous sa forme de « divinité des céréales ».

Ce nom est parfois donné à des fillettes ayant atteint l'âge de huit ans, l'âge supposé de Pârvatî lors de son mariage avec Shiva. Le dieu est lui-même nommé Gauresha ou maître de Gaurî.

C'est ainsi le nom de l'héroïne du film Lagaan.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hindu Goddesses: Visions of the Divine Feminine in the Hindu Religious Tradition, David R. Kinsley, p. 119.